Corée du Nord : Pyongyang menace les garnisons américaines et sud-coréennes à sa frontière

© KCNA Source: Reuters

La Corée du Nord a menacé de tirer sur l'équipement d'éclairage utilisé par les armées américaine et sud-coréenne dans un village situé à l'intérieur de la zone démilitarisée entre les deux Corées.

Une déclaration officielle de l'Armée populaire de Corée du Nord a accusé les Etats-Unis et les troupes sud-coréennes d'initier des «provocations délibérées» en ciblant les postes frontières nord-coréens avec les lumières de puissants miradors, selon Associated Press.

La déclaration intervient quelques heures après que le Conseil de sécurité des Nations unies a fustigé la Corée du Nord pour le lancement de quatre missiles au cours des deux derniers mois. En outre, le commandement des troupes de l'ONU en Corée du Sud a accusé Pyongyang de planter des mines antipersonnel dans les environs de Panmunjom, village où la trêve entre les deux Corées a été signé en 1953.

Dans la région, les provocations mutuelles entre Pyongyang et l'alliance unissant Washington et Séoul deviennent de plus en plus régulières. Mercredi 24 août, un sous-marin nord-coréen a effectué un test de lancement de missile balistique en mer de Chine orientale.

Le lancement a été réalisée alors qu'au même moment, les Etats-Unis et la Corée du Sud effectuaient des manœuvres conjointes réunissant près de 50 000 soldats sud-coréens et 30 000 soldats américains. 

Récemment, les Etats-Unis ont décidé de déployer des missiles nucléaires sur leur base militaire de Guam, dans le Pacifique occidental, et annoncé le déploiement de systèmes de missiles THAAD en Corée du Sud, provoquant la colère de Pyongyang.

Lire aussi : Corée du Nord : un missile balistique aurait explosé au décollage

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales