En Arabie saoudite, la ministre de la Défense allemande s'affiche fièrement, tête nue

En Arabie saoudite, la ministre de la Défense allemande s'affiche fièrement, tête nue© Hamad I Mohammed Source: Reuters
La ministre de la Défense allemande Ursula von der Leyen à un sommet de dialogue à Manama au Bahreïn

La ministre allemande de la défense Ursula von der Leyen, en visite en Arabie saoudite, a refusé de porter le voile comme l'exige pourtant la loi saoudienne.

Lors d’une récente visite officielle en Arabie saoudite, Ursula von der Leyen, ministre allemand de la Défense, a exhibé son féminisme.

Dans un pays régi par la charia, où les femmes doivent porter l'abaya, le voile quasi-intégral, lorsqu'elles se déplacent, Ursula von der Leyen a refusé de se plier à la coutume du royaume en sortant de l'avion en laissant flotter sa chevelure blonde au vent. 

Une demi-douzaine d'officiels étaient présents pour l'accueillir et l'accompagner à sa rencontre avec son homologue saoudien, le vice-prince héritier Mohammed ben Salman Al-Saoud. Une nouvelle fois, Ursula von der Leyen a refusé de se plier aux coutumes locales en serrant la main des officiels, alors même que ce geste est interdit aux femmes dans le pays.

Interrogée par le tabloïd allemand Bild, Ursula Von der Leyen a affirmé qu'elle respectait les coutumes des pays [dans lesquels elle se rend], ajoutant cependant qu'il y avait «des limites». A noter encore que la première femme à être ministre allemand de la Défense a également refusé que les femmes se trouvant à ses côtés soient voilées. 

«Cela m’ennuie qu’une pression soit exercée sur des femmes voyageant avec d'autres femmes afin qu’elles portent l’abaya», a-t-elle déclaré. 

En janvier 2015, les dignitaires saoudiens avaient refusé de serrer la main de Michelle Obama en visite à Riyad à l'occasion des funérailles du roi Abdallah où elle était arrivée tête nue. 

Lire aussi : L'Arabie Saoudite ne veut pas «d'ingérence dans les affaires intérieures» du Yémen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales