Donald Trump nomme Rex Tillerson secrétaire d'Etat

Donald Trump nomme Rex Tillerson secrétaire d'Etat© RIA Novosti Source: Reuters
Rex Tillerson en compagnie de Vladimir Poutine en 2011, lors de la signature d'un contrat entre ExxonMobil et Rosneft

Le PDG d'ExxonMobil, Rex Tillerson a été nommé chef de la diplomatie par Donald Trump. L'entrepreneur a des relations d'affaires privilégiées avec la Russie, ce qui pourrait marquer le début d'une nouvelle ère entre les deux puissances,

Donald Trump a choisi le PDG d'ExxonMobil, Rex Tillerson, pour le poste clé de secrétaire d'Etat. Ce n'est pas une surprise, le président élu ayant donné beaucoup d'indices en ce sens ces derniers jours. Interrogé par Fox Nexs dimanche 11 décembre, le milliardaire a décrit Rex Tillerson en ces termes : «Il est beaucoup plus qu'un chef d'entreprise [...] je veux dire par là que c'est un acteur à l'échelle mondiale.» Avant de faire valoir que celui-ci connaissait «un grand nombre de dirigeants mondiaux».

Sur Twitter, il l'avait décrit comme un «joueur de classe mondiale», le magazine Forbes l'a d'ailleurs classé à la 25e place des personnalités les plus puissantes du monde.

La nomination de l'entrepreneur laisse présager une atténuation des tensions entre la Russie et les Etats-Unis. Dans la même interview avec Fox News, le magnat de l'immobilier a poursuivi : «Rex Tillerson a conclu des affaires énormes avec la Russie pour sa société, pas pour lui-même.»

ExxonMobil a en effet conclu une dizaine de partenariats avec la principale compagnie pétrolière russe Rosneft, et il a par ailleurs reçu en 2013 la décoration russe de l'ordre de l'Amitié. 

Dans une interview accordée à Sputnik News, Carter Page, le conseiller en politique étrangère de Donald Trump lors de sa campagne électorale, a indiqué que «choisir Rex Tillerson comme futur secrétaire d'État marquerait une volonté d'apaisement envers le monde entier», ajoutant que cette décision irait dans le sens d'une importante amélioration de la politique extérieure des États-Unis.

Alors que Rex Tillerson n'était encore que pressenti pour le poste, le porte-parole du Kremlin Dimitri Peskov avait donné son avis sur le candidat lundi 12 décembre. Il avait déclaré qu'ayant travaillé dans une grande compagnie pétrolière, «[Rex Tillerson] a eu des contacts avec nos représentants», et avait estimé qu'il «exerçait ses fonctions d'une manière très professionnelle». Si il avait souligné qu'il existe une grande différence entre diriger une compagnie pétrolière et diriger la diplomatie américaine, il avait assuré que «l'essentiel, c'est la volonté de faire preuve d'esprit constructif et de professionnalisme», avant de conclure : «C'est ce que nous espérons voir.»

Lire aussi : Trump considère un candidat au Trésor qui veut abolir la FED et retourner à l'étalon-or

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.