Tel Aviv : les autorités font retirer une statue dorée satirique de Benjamin Netanyahou

Tel Aviv : les autorités font retirer une statue dorée satirique de Benjamin Netanyahou© JACK GUEZ Source: AFP
Une Israélienne se prenant en photo devant la fausse statue en or du Premier ministre israélien, réalisée par l'artiste Italy Zalait

Une fausse statue en or moquant le «Roi Bibi» – un sobriquet censé dénoncer la dérive autoritaire du Premier ministre israélien – a suscité l'amusement des passants et provoqué l'ire des autorités, qui ont aussitôt ordonné son retrait.

Une manière de tester les limites de la liberté d'expression en Israël : c'est ainsi que le sculpteur Italy Zalait a expliqué sa décision d'installer dans la nuit du 5 au 6 décembre une statue dorée représentant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (qu'il a mis trois mois à sculpter) sur la place Yitzhak Rabin à Tel Aviv, a rapporté le Guardian britannique.

Une effigie à l'image du chef du gouvernement qui est parvenue à susciter à la fois l'amusement et la curiosité de nombreux Israéliens, qui se sont attroupés autour du monument satirique pour prendre des selfies à ses côtés.

© Baz Ratner Source: Reuters
Des Israéliens se prenant en photo devant la statue du «Roi Bibi»

Tout le monde, néanmoins, n'a pas goûté à ce «happening» artistico-politique : le ministre de la Culture israélien, Miri Regev, a en effet dénoncé une forme «d'expression de haine à l'égard de [Benjamin] Netanyahou». En outre, les autorités de Tel Aviv ont ordonné le retrait de la statue dès mardi, soit moins d'un jour après son installation, comme on peut le voir sur une photographie diffusée par une journaliste israélienne.

La chaîne Channel 2 News a ainsi pu filmer le déboulonnage de la sculpture par les autorités municipales.

Le choix de place Yitzhak Rabin, à Tel Aviv, n'était en rien laissé au hasard : «Sur les réseaux sociaux, le terme de "Roi Bibi" a été employé des centaines de milliers de fois. J'ai tout simplement fait de ce surnom une réalité, en mettant [ma statue] à la place qu'elle méritait : la place des rois d'Israël [l'ancien nom de la place Rabin]». Dans le pays, «Roi Bibi» est une manière sarcastique de désigner le Premier ministre issu du parti de droite Likoud, accusé par certains membres de la gauche du pays de dérive autoritaire, mais également d'offrir régulièrement des cadeaux à des fins politiques et de mener un train de vie luxueux.

Lire aussi : Enquête sur un scandale d’achat d’armes touchant l’entourage de Benjamin Netanyahou

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.