Benjamin Netanyahou menace de poursuivre un citoyen sans emploi pour un post sur Facebook

Benjamin Netanyahou menace de poursuivre un citoyen sans emploi pour un post sur Facebook© Reuters TV Source: Reuters

Un technicien en informatique au chômage risque des poursuites judiciaires s'ils ne présente pas des excuses au premier ministre israélien pour un post Facebook évoquant des fraudes fiscales de la famille Netanyahou qui l'a jugé calomnieux.

C'est un véritable coup de massue que s'est pris ce citoyen israélien sans emploi de 56 ans, prénommé Yoav Salem. Ce dernier a en effet récemment déclaré aux médias israéliens que le Premier ministre de l'Etat hébreu Benjamin Netanyahou menace de le poursuivre en justice pour un billet de blog partagé sur sa page Facebook et qui affirme, sans citer de preuves, que le fils du Premier ministre, Yair Netanyahou, aurait servi de courrier pour abriter l'argent de la famille Netanyahou dans les paradis fiscaux à l'étrange

Le post en question est apparu sur la page Facebook de Yoav Salem le 30 août dernier. Il a recueilli à ce jour plus de 400 partages et autant de mentions «J'aime».

Mais aujourd'hui, le technicien en informatique au chômage est inquiété par la justice et risque de gros ennuis. Dans une lettre datée du 15 novembre, apparemment envoyée par l'avocat de la famille Netanyahou Yossi Cohen, Yoav Salem est accusé, comme le font savoir les médias israéliens, de «diffamation illégale» et de «dénonciations calomnieuses» envers Benjamin Netanyahou, sa femme et son fils. 

La lettre exige notamment que Yoav Salem supprime son post et présente des excuses à la famille présidentielle. Dans le cas contraire, il risque des poursuites judiciaires. Pour l'avocat de la famille Netanyahou, l'informaticien a publié à de nombreuses reprises des billets complètement faux et calomnieux à l'égard de Benjamin Netanyahou, usant d'accusations qui pourraient tomber sous le coup de la loi.

Contacté par les médias israéliens, Yaov Salem a déclaré au quotidien Haaretz le 22 novembre, qu'il ne comprenanit pas cet acharnement de la part de la famille Netanyahou puisque tous les post présents sur sa page étaient des articles qu'il avait repartagés et dont il n'était pas l'auteur direct. Il assure aujourd'hui qu'il compte lutter contre ces accusations.

Sollicité par le quotidien israélien Jerusalem Post qui voulait en savoir plus sur l'affaire, Benjamin Netanyahou s'est quant à lui refusé à tout commentaire.

Selon le JP, L'avocat de Yoav Salem a qualifié cet incident de «ridicule», ajoutant que la pensée même que le Premier ministre et sa famille scrutent Internet pour poursuivre des gens en justice est «effrayante». 

Benjamin Netanyahou se retrouve régulièrement dans le collimateur de la justice pour des affaires de fraude fiscale. Encore en juillet dernier, le procureur général israélien avait ordonné «l'examen» d'une affaire de blanchiment d'argent à grande échelle dans laquelle il serait impliqué.

Lire aussi : Israël : les comptes du couple Netanyahou font l'objet d'une enquête

Le Premier ministre israélien a également récemment reconnu avoir reçu de l'argent du magnat français Arnaud Mimran qui a écopé le 7 juillet d'une peine de 8 ans de prison pour une escroquerie à la taxe carbone d'un montant de 283 millions d'euros.

Lire aussi : L'épouse du Premier ministre israélien entendue par la police pour abus de biens publics

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales