Californie : le bilan de l’incendie d’Oakland s’aggrave à 33 morts

- Avec AFP

Californie : le bilan de l’incendie d’Oakland s’aggrave à 33 morts© Stephen Lam Source: Reuters
Le dépôt ravagé par l'incendie à Oakland

33 personnes ont trouvé la mort dans l'incendie qui s'est déclaré lors d'une fête dans un collectif d'artistes près de San Francisco, rapportent les autorités. Elles redoutent un bilan encore plus lourd.

Le bilan provisoire de l'incendie qui a ravagé dans la nuit du 2 au 3 décembre un collectif d'artistes à Oakland (Californie) s'élève désormais à 33 morts, après la fouille de 20% du bâtiment, a indiqué le 4 décembre le sergent de police Ray Kelly.

«Nous avons confirmation que le nombre de morts est de 33. C’est un nombre astronomique et nous n’en avons pas fini», a déclaré le sergent. 

Un précédent bilan faisait état de 24 morts dans cet incendie dont l’origine n’est pas encore déterminée. Les autorités ne savent pas combien de personnes participaient à la fête dans l’immeuble quand l’incendie a ravagé les lieux mais se préparaient dès samedi à 30 ou 40 morts. Durant la nuit du 2 décembre au 3 décembre, les pompiers ont fait une brèche dans un mur pour pouvoir pénétrer dans le bâtiment et commencer enfin à chercher les corps et déblayer les décombres sans risquer leur propre vie.

Le sergent a précisé que pour le moment seulement trois familles avaient pu être prévenues du décès d'un de leurs proches. L'identification des corps sera longue, a expliqué le policier.

Les pompiers ont travaillé d'arrache-pied pendant 12 heures dans la nuit pour pénétrer dans le bâtiment en pratiquant une brèche dans un mur pour ensuite commencer à déblayer, a expliqué la responsable d'un bataillon de pompiers de la ville, Melinda Drayton.

«Il nous faudra plusieurs jours pour pouvoir fouiller tout le bâtiment», qui est un entrepôt transformé en collectif d'artiste.

Le toit du bâtiment s'est entièrement effondré et la structure instable, ce qui a énormément ralenti les opérations.

Une dizaine de corps ont été retrouvés vers le milieu du bâtiment où les pompiers ont pu pénétrer, a précisé l'officier. 

Il a aussi souligné que les pompiers avaient pris toutes les précautions pour traiter les restes des victimes calcinées avec respect.

Décrivant l'atmosphère pendant les fouilles de la nuit, la voix de Melinda Drayton s'est étranglée d'émotion. «Tout était silencieux. Cela vous brisait le cœur», a-t-elle dit.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales