Etats-Unis : trompé, il utilise un drone pour filmer et confondre sa femme, la vidéo devient virale

Etats-Unis : trompé, il utilise un drone pour filmer et confondre sa femme, la vidéo devient virale
John G. sait désormais. Il a piégé sa femme à l'aide d'un drone, capture d'écran ©Youtube

Afin d'en avoir le cœur net, John décide de recourir à la technologie du XXIe siècle et utilise un drone. Hélas, ses doutes se confirment : après 18 années de mariage, son épouse a un amant. La vidéo mise en ligne a dépassé les 10 millions de vues.

Faut-il toujours connaître la vérité ? Qu'est-ce que l'amour et la fidélité ? Ce sont peut-être les questions abyssales qui hanteront désormais John G., un américain dont le cœur est désormais brisé. Le drone dont il s'est servi pour filmer sa femme depuis les airs le prouve : il est bien cocu. Et de dépit, John a décidé de mettre la vidéo en ligne sur YouTube. Résultat, plus de 10 millions de vues.

Sur la vidéo, on peut suivre son épouse qui s'éloigne à pied du domicile conjugal, grâce à John, qui commente avec le pointeur de la souris les déplacements d'un petit point noir. Petit point noir qui présente vite un comportement des plus suspects : à un carrefour, au lieu de se diriger vers son lieu de travail, l'épouse de John oblique et se rend vers le parking d'un magasin de la chaîne CVS, un géant de la pharmacie et de la parapharmacie aux Etats-Unis.

Voir aussi : Du snowboard freeride en plein centre de Saint-Pétersbourg filmé depuis un drone (VIDEO)

Pendant ce temps, John repère un véhicule de type pick-up qui semble se cacher derrière la grande surface, tandis que sa femme se présente de l'autre côté. «Je suppose qu'ils se parlent au téléphone», indique le mari trompé qui ne tarit pas d'injures (bipées) à l'encontre de son rival.

Et là, le monde s'écroule pour John, lequel on entend hurler dans son micro et frapper violemment la table : sa femme, identifiée comme «Donna», monte à bord d'un véhicule, celui de son amant. «18 ans de mariage heureux foutus en l'air», crie alors le père de famille. Il est heureux que les drones militaires ne soient pas en vente libre aux Etats-Unis. Se confiant au tabloïd Daily Mail, John a avoué qu'il a, un temps, souhaité pouvoir tuer l'amant de sa femme parce que ce dernier avait «ruiné» sa vie.

Lire aussi : Les Français seraient plus fidèles dans leur couple que les Britanniques, Espagnols ou Italiens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales