Pour l'Union européenne, le droit au boycott d'Israël est protégé par la liberté d'expression

Pour l'Union européenne, le droit au boycott d'Israël est protégé par la liberté d'expression© POOL Source: Reuters
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et Federica Mogherini

La représentante des Affaires étrangères Federica Mogherini a affirmé que le boycott économique de l'Etat d'Israël devait être protégé par la liberté d'expression. Néanmoins, la diplomate a condamné les actions du collectif BDS.

«L’Union européenne défend la liberté d’expression et d’association, conformément à la Charte des Droits fondamentaux de l’Union européenne, qui s’applique aux Etats membres de l’UE, y compris en ce qui concerne les actions BDS [Boycott, Désinvestissement et Sanctions menées sur ce territoire]», a affirmé Federica Mogherini, dans sa réponse à une question posée par un député européen de nationalité irlandaise.

Lire aussi : Le Royaume-Uni s'apprête à adopter un arsenal législatif contre le boycott des produits des colonies

Néanmoins, dans sa réponse, la diplomate rappelle que «l'Union européenne condamne les tentatives de BDS pour isoler Israël et est opposée à tout boycott d'Israël».

Lire aussi : «Ne diabolisez pas Israël» : le Canada adopte une motion contre l’appel au boycott et BDS

Riya Hassan, la directrice de campagne pour l’Europe du Comité national palestinien BDS, s'est malgré tout réjoui de cette prise de position : «Nous saluons la défense tardive de l’UE du droit des citoyens européens et autres à être solidaires des droits palestiniens, y compris par les tactiques du BDS.»

Quant aux autorités israéliennes, elles se sont réservées de commenter l'information.

Le mouvement BDS milite pour une politique de sanctions et de boycott à l'encontre de l'Etat d'Israël afin d'obtenir la fin de l'occupation des territoires palestiniens et l'obtention du droit au retour des Palestiniens tels que définis par les résolutions 242 et 194 des Nations unies.

Lire aussi : Devant le CRIF, Manuel Valls affirme, qu'«on ne peut pas se permettre» d'appeler au boycott d'Israël

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.