Cameroun : 55 morts et près de 600 blessés dans le déraillement d'un train de voyageurs (VIDEO)

Cameroun : 55 morts et près de 600 blessés dans le déraillement d'un train de voyageurs (VIDEO)© Global News ‏@ofirzarfatinews

55 personnes, dont l'une est de nationalité française, ont péri au Cameroun après le déraillement d'un train de voyageurs particulièrement bondé reliant la capitale Yaoundé à la ville portuaire de Douala.

Un train, bondé en raison de l'interruption du trafic routier entre les deux villes due à l'effondrement d'un pont, a déraillé un peu avant la ville d'Eseka (centre), a annoncé le ministre camerounais des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo'o, faisant état de «dégâts importants, humains et matériels».

55 personnes ont trouvé la mort dans cet accident, alors que 575 autres ont été blessées a indiqué ce dernier sur la radio-télévision d'Etat (CRTV). Une victime française figure parmi les personnes tuées a indiqué le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, dans un communiqué de presse.

«Mes pensées vont aux victimes de ce terrible événement, ainsi qu’à leurs familles et à leurs proches», a-t-il ajouté, exprimant «la pleine et entière solidarité de la France qui se tient aux côtés du Cameroun dans cette épreuve».

«Le pronostic vital de certains blessés est très engagé [...] Les causes de l'accident ne sont pas encore élucidées», a précisé la chaîne publique.

Ce déraillement a fortement perturbé la circulation sur la voie ferrée, a précisé la radio.

«Les équipes d'intervention et de sécurité sont mobilisées», a assuré de son côté la société chargée du transport ferroviaire, Camrail.

Dans la nuit du 20 au 21 octobre, un pont routier s'est effondré sous l'effet de la pluie, paralysant la circulation sur la route reliant la capitale camerounaise à Douala.

Lire aussi : Cameroun : dix tués dans un attentat-suicide dans l'Extrême-Nord

En conséquence, les voyageurs se sont rabattus en masse le matin du 21 octobre vers les gares de Douala et de Yaoundé, nombre d'entre eux n'ayant pas les moyens de prendre l'avion.

La route a été coupée dans les deux sens au niveau de Matomb, à 68 km de Yaoundé, à la suite de l'«effondrement d'une buse métallique sur la RN3 [route nationale numéro 3]», selon le ministère des Travaux publics. 

La route reliant le port de Douala, capitale économique, à Yaoundé est l'une des plus importantes du pays par la densité du trafic. Les échanges vers le Tchad et la Centrafrique transitent aussi par cet axe, qui est par ailleurs l'un des plus dangereux du Cameroun en termes d'accidents.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»