WikiLeaks publie la 13e partie des courriels du chef de campagne d'Hillary Clinton

WikiLeaks publie la 13e partie des courriels du chef de campagne d'Hillary Clinton Source: Reuters

Ce sont désormais plus de 25 000 courriers de John Podesta, chef de campagne d'Hillary Clinton, qui sont disponibles sur Wikileaks, le site du lanceur d'alerte Julian Assange.

Parmi les révélations de ce nouveau lot de courriels, on trouve notamment des propos relativement désobligeants à l'égard des journalistes tenus par la directrice de la communication de la campagne d'Hillary Clinton.

«La presse est la profession la plus détestée. Ils perdent tous leur emploi à cause de gamins de 23 ans qui publient des tops des meilleurs jeux à boire sur le campus de Northwestern sur leur blog. Donnons-leur un petit coup de boost au moral», écrit-elle dans un de ses messages.

Plus handicapant pour sa campagne, la proposition de restriction du port d'armes figurant dans le programme d'Hillary Clinton semble avoir été examinée par l'administration Obama, qui aurait estimé ses chances de voir le jour «peu probables», dans un courriel d'octobre 2015 échangé entre une conseillère de Clinton et le président du Center for American Progress.

Autre révélation de taille : le célèbre éditorialiste Brent Budowsky, plume régulière du journal The Hill, aurait proposé à de nombreuses reprises ses services à l'équipe de campagne de la candidate démocrate. «Ce qu'Hillary devrait faire», indique le titre d'un courriel qu'il a envoyé en septembre 2015 à John Podesta, son directeur de campagne. Ce n'est pas la première révélation de WikiLeaks qui laisse planer de sérieux doutes sur l'indépendance des journalistes dans cette campagne

Depuis plusieurs semaines, le site WikiLeaks publie les courriels du directeur de camapgne d'Hillary Clinton. Annonçant disposer au total de plus de 50 000 messages, le site égrène leur diffusion au fil des jours : c'est aujourd'hui la treizième partie qui est publiée.

Les révélations précédentes contenaient notamment des preuves révélant la collusion entre l'équipe de campagne démocrate et de grands médias, des propos dénigrant l'ancien rival d'Hillary Clinton, Bernie Sanders, mais aussi des copies des interventions tenues par la candidate à la Maison Blanche face aux banquiers de Wall Street.

Détails à suivre...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales