Danemark : la mode des «clowns fous» dérape, un jeune poursuivi et menacé avec une hache

La mode des «clowns fous» envahit l'Europe et inquiète de plus en plus au Danemark Source: Reuters
La mode des «clowns fous» envahit l'Europe et inquiète de plus en plus au Danemark

Un individu déguisé en clown et armé d’une hache a poursuivi un jeune homme de 22 ans dans la ville de Holbæk. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 15 au 16 octobre, un week-end qui a vu ce type de déguisements effrayants envahir les rues.

Près d'une vingtaine de cas de «clowns fous» effrayant les passants ont été relevés durant le week-end des 15-16 octobre au Danemark selon The Local. Le phénomène prend une telle ampleur qu’il commence à inquiéter sérieusement les autorités.

Le cas le plus emblématique reste celui de ce jeune homme de 22 ans qui s’est retrouvé poursuivi en pleine nuit par un individu brandissant une hache. Autant vous dire que ses intentions semblaient plus belliqueuses que celles de Bozo comme l’a raconté Carsten Andersen, policier local, à la télévision TV Ost : «Le jeune homme était, très, très choqué quand nous lui avons parlé cette nuit-là. Ce type de comportement est totalement inacceptable.»

Selon le membre des forces de l’ordre danoises, un autre homme âgé de 22 ans a été effrayé par un «clown fou» qui est sorti brusquement d’un buisson à proximité de lui. Un autre de ces terrifiants rôdeurs de la nuit a été aperçu errant dans la ville voisine de Svinninge.

De la blague potache à l’agression

Le comportement de certains de ces adeptes de la terreur devient de plus en plus inquiétant. Dans le sud de l’île de Seeland, à Praesto, une femme a été attaquée par l’un d’entre eux aux alentours de minuit. Le clown l’a poursuivie alors qu’elle promenait son chien. Elle est parvenue à rejoindre son domicile avec son agresseur aux trousses, avant de réussir à s’enfermer et à appeler la police.

Lire aussi : Fusillade nocturne à Copenhague : trois blessés, dont deux policiers, le tireur arrêté

Si le phénomène a tendance à se diffuser sur l’ensemble de l’île de Seeland, il peut prendre différentes formes comme l’explique Soren Ostervig, un membre de la police locale : « A Mern, on a eu affaire à deux jeunes avec des masques qui faisaient exploser des pétards. A Praesto, par contre, il s’agissait d’un seul individu qui était vêtu d’un costume complet.»

Mais le dénominateur commun est bien le désir de faire peur. «Ils crient et poursuivent les gens dès qu’ils en ont l’occasion et cela effraie énormément les victimes», explique le policier.

Le phénomène des «clowns fous» ou «clowns tueurs» est originaire des Etats-Unis. En 2014, une vidéo du collectif DmPranksProductions montrant l’un d’entre eux terroriser de nombreuses personnes a été mise en ligne sur YouTube. Elle a été visionnée plus de 75 millions de fois.

Auteur: DmPranksProductions

En août dernier, le phénomène a pris une ampleur sans précédent de l’autre côté de l’Atlantique et sévit dorénavant à travers l’Europe. Selon The Local, des cas ont été rapportés en Norvège, en Suède, au Royaume-Uni, en Irlande et aux Pays-Bas.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales