Fusillade nocturne à Copenhague : trois blessés, dont deux policiers, le tireur arrêté

Un échange de coups de feu a été entendu dans le quartier autonome de Christiania, dans la capitale danoise. Un immigré, déjà connudes services de police pour trafic de drogue, a tiré sur des policiers pendant une ronde de surveillance.

Après plusieurs heures de recherches, la police danoise a réussi à arrêter le tireur qui avait blessé deux officiers de police et un civil dans la nuit du 30 août au 1er septembre dans le quartier de Christiania, où résident de nombreux immigrés.

Selon le chef de la police de Copenhague Thorkild Fogde, le tireur est un homme «violent» et déjà condamné pour trafic de drogue.

L’attaque a eu lieu alors que la police faisait une surveillance de routine dans le quartier. Repéré, un homme a sorti une arme à feu et tiré sur les forces de l'ordre.

Selon les témoignages, il y aurait eu au moins neuf coups de feu.

Un policier a été blessé à la jambe, l’autre à la tête. Un civil a également été touché à la jambe.

Après avoir fait feu, l’agresseur avait réussi à s’échapper. Mais les forces de l'ordre ayant rapidement bouclé le quartier, l'homme a fini par être interpellé quelques heures plus tard.

Le quartier de Christiana est souvent le théâtre de tensions et de violences. Egalement connu sous le nom de Freetown Christiania, ce quartier s'est autoproclamé «ville libre» en 1971, devenant une véritable expérience libertaire au sein même de la capitale danoise. En août de cette année, des activistes d’extrême gauche et des migrants ont jeté des pierres sur des policiers.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales