Irak : déploiement de soldats britanniques équipés de masques à gaz et de kits anti-radiations

Source: Reuters

Pour lutter contre Daesh, le Royaume-Uni a envoyé 250 hommes sur le terrain. Redoutant une attaque chimique de l'organisation terroriste, l'armée a équipé ses hommes afin qu'ils puissent faire face à cette éventualité.

La lutte contre le dernier bastion de Daesh en Irak, à Mossoul, s'annonçant sanglante, les forces armées britanniques ont tenu à préparer leurs troupes au pire.

Les 250 soldats déployés au sol pour soutenir l'armée irakienne et combattre l'Etat islamique sont ainsi équipés pour faire face à une éventuelle attaque chimique, biologique ou nucléaire, grâce à des kits de protection qui leur ont été distribués. 

Les Britanniques redoutent que l'organisation terroriste, acculée, ne recule devant aucun moyen pour repousser leurs troupes. Ils redoutent que ces dernières soient victimes, comme l'ont été des soldats américains le mois dernier, d'une attaque au gaz moutarde. 

Une unité médicale, ainsi que 22 ingénieurs accompagneront les soldats, afin d'anticiper au mieux cette bataille qui pourrait être décisive contre Daesh. 

Selon le porte-parole du Pentagone, les djihadistes ont déjà utilisé une vingtaine de fois des munitions au gaz moutarde. Les Etats-Unis ont également fourni aux forces irakiennes et kurdes plus de 50 000 masques à gaz pour se protéger de nouvelles attaques.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales