La ville de New York lance une campagne de publicité anti-islamophobie (PHOTOS)

© Capture d'écran Twitter - @NYCCHR

Sur les réseaux sociaux, la célèbre ville américaine a donné le coup d’envoi, le 26 septembre, d’une campagne visant à combattre les préjugés négatifs contre les musulmans et espère ainsi couper court aux actes islamophobes.

«Je suis musulman. Je suis New York.» (I am muslim. I am NYC) : c’est par ce slogan que la Grosse Pomme tente de sensibiliser ses concitoyens à «rejeter la haine et la violence» à l’égard des musulmans.

Sur les affiches d'ores et déjà diffusées sur le compte Twitter de la Commission aux droits de l’Homme de New York, des hommes et femmes de la communauté musulmane prennent la pose à côté d’une recommandation : «Il est illégal de discriminer ou de harceler quelqu’un sur la base de sa religion ou de ses principes.»

«Maintenant plus que jamais, il est important pour chaque New-Yorkais de se tenir uni comme une [seule] ville et de rejeter la haine et la violence», a commenté le maire Bill de Blasio dans un communiqué accompagnant le lancement de la campagne de publicité.

Les visuels seront publiés sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram, accompagnées du hashtag #IamMuslimNYC.

Selon une étude publiée en mai par l’Université de Georgetown, on décompterait, depuis mars 2015, quelque 180 actes antimusulmans à l’échelle des Etats-Unis, parmi lesquels 12 meurtres.

Lire aussi : Un individu aurait tenté d'immoler une musulmane dans un magasin à New York

A titre de comparaison, avant les attentats du 11 septembre, les attaques d'une telle nature ne se produisaient que 20 à 30 fois par an, selon la même source.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales