Un individu aurait tenté d'immoler une musulmane dans un magasin à New York

Source: Reuters

Une musulmane new-yorkaise de 36 ans aurait été victime d'une tentative d'immolation dans une boutique de Manhattan. Un homme aurait tenté de mettre feu à ses vêtements à l'aide d'un briquet.

Nouvel acte de violence anti-musulman aux Etats-Unis ? Le 10 septembre, une jeune femme aurait été victime d'une agression dans le très huppé quartier de Manhattan, alors qu'elle se trouvait dans un magasin de vêtements. Selon le New York Daily News la victime portait une tenue musulmane traditionnelle. Un individu aurait tenté d'y mettre feu à l'aide d'un briquet. 

La victime aurait réussi elle-même à éteindre rapidement les flammes. La police new-yorkaise enquête désormais sur cet incident et n'exclut pas un acte motivé par des sentiments islamophobes. 

Cette agression a eu lieu la veille du quinzième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. Selon le FBI, les crimes haineux envers les musulmans ont augmenté de près de 1 600% depuis 2001. 

«Je suis particulièrement inquiet de cette augmentation générale de l'islamophobie dans notre société», a déclaré au Daily News Ibrahim Hooper, porte parole du Conseil américano-islamique. 

Un incident qui n'est pas sans rappeler d'autres agressions de ce type : le 12 septembre, la mosquée de Floride où Omar Mateen, responsable de la mort de 49 personnes en juin dernier, avait l'habitude de prier a été la cible d'un incendie volontaire. 

Le 8 septembre, un autre incident avait été signalé à Brooklyn où deux femmes musulmanes auraient été agressées alors qu'elles promenaient leurs enfants dans des poussettes. Selon la police, le suspect aurait tenu des propos injurieux envers les musulmans. L'agresseur aurait ensuite tenté d'ôter le voile de l'une des femmes, provocant une altercation qui a fait chuter la mère et son enfant. L'agresseur a été interpellé et accusé de violences, de mise en danger imprudente d'un enfant et de harcèlement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales