New York : ayant refusé de laisser tomber un hachoir, un homme meurt sous le feu des policiers

Source: Reuters

Les policiers new-yorkais ont tiré 18 fois pour neutraliser un homme qui avait blessé l’un d'eux au visage avec un hachoir. L’assaillant, transporté dans un hôpital de Manhattan, est décédé de ses blessures.

Dans la soirée du 15 septembre, les habitants du centre de New York ont été les témoins d’une violente fusillade.

Selon les autorités, près de Penn Station à Manhattan, un homme «en colère», Akram Joudeh, brandissait un hachoir en pleine la rue vers 17h. Lorsque des policiers ont essayé de l'interpeller, il aurait résisté et blessé sévèrement l'un d'entre eux au visage. 

D'autres policiers sont alors arrivés en renfort mais n’ont pas réussi à le maîtriser. Alors qu'il tentait de s'échapper, les forces de l’ordre ont finalement décidé de faire feu dans sa direction. Selon le numéro deux de la police new-yorkaise, James O'Neill, les policiers auraient tiré au moins 18 fois. Gravement blessé, Akram Joudeh est décédé dans un hôpital de Manhattan.

Les violences policières sont au régulièrement cœur de l’actualité américaine. Selon le Washington Post, en 2015, la police américaine aurait abattu 990 personnes. D’après la même source, «dans la majorité des cas, la police a abattu un individu ayant attaqué à l’aide d’une arme ou brandissant un pistolet», comme c’était le cas pour Akram Joudeh. 

Lire aussi : Deuxième nuit d'émeute à Milwaukee après la mort d'un jeune Afro-américain (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales