Bruges : l’explosion de pétards pour le départ à la retraite d’un cheminot créé la panique

© Wikipédia

En Belgique, à la gare de Bruges, des pétards explosant à l'occasion du départ à la retraite d'un conducteur de train a causé la panique de voyageurs présents sur un quai de la gare, le 8 septembre. Ils ont craint une attaque terroriste.

Vers 17h, un conducteur de train est entré en gare de Bruges bouclant ainsi le dernier trajet de sa longue carrière au service des chemins de fer belges, la SNCB. En l'attendant sur le quai, certains de ses collègues ont voulu manifester leur sympathie à son égard en faisant exploser des pétards «comme le veut la tradition», a indiqué Bart Crols, un porte-parole de de la SNCB.

Mais dans le contexte tendu, quelques mois à peine après les attentats du métro et de l'aéroport de Bruxelles qui ont fait 32 morts et 340 blessés, les voyageurs ont été pris de panique et se sont mis à fuir de tous les côtés. «Cette réaction est tout à fait normale dans le contexte actuel», a justifié Bart Crols confus : «Nous leur présentons nos excuses pour cet incident.»

Le 8 septembre dernier, la station de métro Horta à Bruxelles avait été évacuée après un mouvement de panique causé par une blague de mauvais goût. Un adolescent avait lancé son sac à dos dans une rame de métro avant de s'enfuir en courant.

Lire aussi : Une fausse alerte à la bombe à l’aéroport de Francfort entraîne son évacuation (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales