L'Allemagne pourrait rétablir le service militaire obligatoire

Des militaires allemands lors d'une cérémonie commémorative de la Seconde Guerre mondiale à Strasbourg, en 2010.© JOHANNA LEGUERRE / POOL Source: AFP
Des militaires allemands lors d'une cérémonie commémorative de la Seconde Guerre mondiale à Strasbourg, en 2010.

Une note du ministère de l'Intérieur allemand suggère de remettre en place la conscription dans le pays afin, notamment, de protéger les frontières de l'OTAN. D'autres mesures, comme le stockage de vivres par les foyers, sont également au programme.

Le gouvernement allemand doit se pencher mercredi 24 août sur un document rédigé par le ministère de l'Intérieur, intitulé «Projet de défense civile», qui énumère un certain nombre de propositions devant permettre aux citoyens de participer de manière plus active aux questions de sécurité et de défense. Celles-ci s'inscrivent, notamment, dans le cadre de la «défense des frontières extérieures» de l'alliance militaire atlantique.

Parmi les suggestions en question figure, d'après les médias allemands, le rétablissement du service militaire. Celui-ci n'est toutefois abordé que de manière succincte, dans une section du document intitulée «soutien civil aux forces armées».

L'adoption d'une telle mesure constituerait un profond bouleversement pour la société allemande, qui a mis fin à la conscription en 2011, à la suite de longs débats publics. L'un des arguments phare des opposants à celle-ci, alors, était que le pays n'avait plus besoin de préserver une armée importante, dans la mesure où la menace soviétique avait disparu du continent européen.

En juin dernier, la ministre de la Défense Ursula von der Leyen avait assuré que le service militaire ne serait pas rétabli, en dépit du développement inédit de la menace terroriste islamiste dans le pays et de la Russie, qui constitue selon elle «un défi à la sécurité» de l'Europe. Selon le magazine allemand Die Zeit, toutefois, la conscription est autorisée par le Constitution du pays, et pourrait être réintroduite par le simple vote d'une loi au Parlement.

Demander aux civils de constituer des stocks de vivres

La note du ministère de l'Intérieur fait en outre référence à l'obligation pour les citoyens et les organisations civiles de soutenir l'armée par d'autres biais, par exemple en aidant «les organismes de recrutement [militaire] et les infrastructures d'hébergement [des militaires]».

Lundi, le journal Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung avait déjà révélé que le «Projet de défense civile» incluait l'idée de demander aux foyers de stocker des vivres permettant de se nourrir durant dix jours, afin de faire face à tout «événement qui pourrait menacer l'existence» de la population.

Menace terroriste et doléances de l'OTAN

La rédaction de ce document s'inscrit dans un contexte intérieur et européen tendu pour l'Allemagne. Le 15 août dernier, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, avait regretté que les relations russo-germaniques se trouvent au plus bas depuis la fin de la Guerre froide, en raison du soutien allemand au déploiement de forces de l'OTAN en Pologne et dans les pays baltes, ainsi qu'au parti pris de Berlin en faveur de Kiev dans le conflit ukrainien.

Sur le plan intérieur, l'Allemagne a fait face, cet été, à une série d'attentats terroristes sans précédent. Au cours des deux dernières semaines de juillet, un réfugié afghan a attaqué les passagers d'un train à la hache, un jeune homme a tiré sur la foule à Munichun autre a réalisé une attaque à la machette à Reutlingen et, enfin, un homme s'est fait exploser à Ansbach, en Bavière.

Lire aussi : Les Allemands se ruent sur les armes d'autodéfense dans la peur de nouvelles attaques

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales