Au moins deux suspects arrêtés en Thaïlande après une série d’explosions meurtrières

Source: Reuters

Au lendemain de neuf attaques qui ont ravagé la côte touristique de la Thaïlande et fait au moins quatre morts et plus de 35 blessés, dont dix étaient des citoyens européens, la police a interpellé deux suspects.

Les recherches pour retrouver les auteurs de la série d'explosions qui ont secoué la Thaïlande en plusieurs endroits, notamment la ville touristique de Hua Hiin, situé à 200 kilomètres au sud de Bangkok, ainsi que l'île touristique de Phuket et la ville de Surat Thani, se poursuivent.

Même si neuf explosions se sont produites, les autorités excluent la participation de groupes terroristes internationaux. Elles affirment qu’il s’agirait plutôt d'un sabotage local. Certains policiers y voient une possible vengeance de l’opposition politique qui avait restreint les libertés depuis le coup d’Etat de 2014.

A l’heure actuelle, la police thaïlandaise affirme avoir arrêté au moins deux suspects qui auraient pu être liés à des explosions dans les stations balnéaires de Hua Hin. Cette ville touristique a été la plus touchée par les attentats. Dans la soirée du 11 août, deux bombes artisanales cachées dans des pots de plantes sur le trottoir avaient explosé à trente minutes d'intervalle. Le lendemain matin, une double explosion y a encore été déclenchée.

Des analyses ADN des échantillons prélevés sur les lieux des explosions sont aussi en cours. Pour assurer la sécurité des citoyens locaux et des touristes, les autorités locales ont  renforcé la présence policière et militaire, devenue surtout plus visible.

Lire aussi : Retour sur les cinq attentats les plus graves qui ont frappé des sites de vacances (PHOTOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales