Retour sur les cinq attentats les plus graves qui ont frappé des sites de vacances (PHOTOS)

Retour sur les cinq attentats les plus graves qui ont frappé des sites de vacances (PHOTOS) Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Au lendemain des attentats du 11 août qui ont fait quatre morts et de multiples blessés en Thaïlande, RT revient sur les pires attentats qui ont eu lieu dans des villes plus connues comme destination de vacances que pour des problèmes sécuritaires.

#Bali : attentat dit de la discothèque, du 12 octobre 2002

Avec plus de 200 morts et 209 blessés, l'attentat qui a frappé une discothèque de la ville de Kuta à Bali est le plus meurtrier de l'histoire de l'Indonésie. Revendiquée par la Jemaah Islamiyah, un groupe lié à Al-Qaïda, l'explosion a principalement tué des touristes étrangers et notamment australiens.

Retour sur les cinq attentats les plus graves qui ont frappé des sites de vacances (PHOTOS) Source: Reuters

#Madrid : attentats du 11 mars 2004

10 des 13 bombes placées dans des trains de banlieue de la capitale espagnole par des islamistes marocains liés à Al-Qaïda ont explosé lors de cette matinée de printemps, causant la mort de 200 personnes et en blessant plus de 1 900 autres.

Retour sur les cinq attentats les plus graves qui ont frappé des sites de vacances (PHOTOS) Source: Reuters

C'est l'attentat qui, en Europe, a fait le plus de victimes, depuis l'explosion en vol d'un Boeing de la Pan Am au-dessus du village écossais de Lockerbie le 21 décembre 1988. 270 personnes avaient péri dans cette catastrophe. 

#Tunisie : attentat de Sousse du 26 juin 2015

A quelques jours du début de la haute saison, un homme armé d'une kalachnikov a fait un carton sur une plage à 140 km de Tunis. 39 personnes, de six nationalités différentes, ont péri sous ses balles lors de son attaque qui a été revendiquée par Daesh. 

Retour sur les cinq attentats les plus graves qui ont frappé des sites de vacances (PHOTOS) Source: Reuters

Trois mois auparavant, le pays avait déjà été frappée par le terrorisme. Un attentat perpétré au musée du Bardo, à Tunis, avait fait 22 morts, dont 21 touristes étrangers. Ces attentats ont eu un impact considérable sur le tourisme tunisien car ne nombreux étrangers ont changé leurs habitudes de vacances. 

#Egypte : attentats du 9 janvier 2016

En janvier dernier, deux djihadistes ont attaqué l'hôtel Bella Vista, à Hurghada, au bord de la mer Rouge, blessant trois touristes. Une attaque également revendiquée par Daesh.

Retour sur les cinq attentats les plus graves qui ont frappé des sites de vacances (PHOTOS) Source: Reuters

La veille, un car de touristes avait essuyé des tirs près des Pyramides au Caire. 

#Jakarta : attentats du 14 janvier 2016

Au cours de cet attentat caractérisé par une série d'explosions et un fusillade qui ont eu lieu dans un artère très fréquentée de la capitale indonésienne, 5 assaillants et 2 civils ont été tués. 

Retour sur les cinq attentats les plus graves qui ont frappé des sites de vacances (PHOTOS) Source: Reuters

En dehors de Bali en 2002, l'archipel n'avait pas connu d'attentats majeurs depuis ceux qui ont fait neuf morts en juillet 2009 dans des hôtels de luxe à Jakarta.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix