Kiev décrète l’état d’alerte maximal pour ses troupes situées près de la Crimée et dans le Donbass

Des militaires ukrainiens Source: Reuters
Des militaires ukrainiens

Au lendemain de la découverte par les services de sécurité russe que des agents ukrainiens préparaient des attentats en Crimée, le président de l’Ukraine a ordonné à ses soldats déployés dans l’est du pays d’être prêts au combat.

Après une rencontre avec les responsables de son armée, le président ukrainien Petro Porochenko a annoncé, le 11 août, qu’il avait donné l’ordre à toutes les unités militaires situées à proximité de la Crimée et dans la région du Donbass, à l’est du pays, d’être en état d’alerte maximal dans la perspective d’une éventuelle reprise des combats.

Cet ordre intervient au lendemain de la déclaration du Service fédéral de sécurité (FSB) russe selon laquelle il a démasqué un groupe d’agents infiltrés en Crimée, près de la frontière russo-ukrainienne, qui avaient l’intention de viser des ouvrages d’infrastructure dans la péninsule. Selon le FSB, un réseau d’agents du renseignement ukrainien a été découvert.

Kiev dément pour sa part toutes les accusations de Moscou et accuse la Russie de se livrer à de nouvelles provocations, alors que le président russe Vladimir Poutine a déclaré le 10 août que l’Ukraine jouait à un jeu dangereux, qualifiant les actions de Kiev de stupides et criminelles.

Lire aussi : Vladimir Poutine : «Kiev a choisi le terrorisme plutôt qu’une résolution pacifique du conflit»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales