Le FSB déjoue des attentats préparés par des agents du renseignement ukrainien en Crimée

Des officiers du FSB Source: Sputnik
Des officiers du FSB

Le Service fédéral de sécurité (FSB) russe a annoncé avoir empêché, en Crimée, des attentats terroristes et des incursions de membres du service de renseignement du ministère ukrainien de la Défense.

Les services de renseignement ukrainiens entendaient cibler d'importantes infrastructures de la péninsule, a annoncé le FSB.

Un groupe d’agents infiltrés a été découvert près de la ville d’Armyansk, dans le nord de la Crimée près de la frontière ukrainienne, lors d’une opération spéciale du FSB pendant le weekend du 7 août, a révélé l’agence de sécurité russe, ajoutant que lors de l’arrestation des terroristes, des coups de feu avaient été tirés. Un officier russe a été tué.

Une vingtaine d'engins explosifs artisanaux, équivalent à plus de 40 kilos de TNT, ainsi que des munitions, des obus et d’autres armes ont été retrouvés sur place.

Le 8 août, les forces russes ont empêché deux autres tentatives de groupes terroristes ukrainiens de pénétrer dans le territoire russe. Des véhicules blindés de Kiev ont soutenu ces individus par un tir de protection, selon le FSB. Un militaire russe est décédé dans cette opération.

Le réseau d’agents du renseignement ukrainien découvert en Crimée comptait, d’après le FSB, des ressortissants ukrainiens et russes. Une enquête criminelle a été ouverte dans la région.

Lire aussi : Dix trafiquants de bois travaillant pour Daesh arrêtés en Russie

Pour l'heure, la sécurité a été renforcée dans la péninsule, des mesures de sécurité supplémentaires ont été prises dans les lieux publics, près des infrastructures d'importance et à la frontière russo-ukrainienne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales