La première conversation téléphonique entre Poutine et May, un signe d’amélioration des relations ?

Theresa May et Vladimir Poutine Source: Reuters
Theresa May et Vladimir Poutine

Vladimir Poutine et Theresa May ont convenu par téléphone de se rencontrer pour discuter d’un éventail de sujets, de l’économie au terrorisme. Cela pourrait témoigner un dégel dans les relations tendues entre la Russie et la Grande-Bretagne.

Selon un communiqué du Kremlin, Moscou et Londres ne sont pas satisfaits de leur coopération bilatérale, bloquée dans les domaines politique et économique, et sont prêts à revitaliser le travail dans plusieurs directions.

Améliorer la sécurité aérienne par des moyens de coopération plus étroite entre les services de sécurité des deux pays sera l’un des piliers importants du rapprochement. Theresa May a également rappelé l’importance d’efforts contreterroristes conjoints avec la Russie. «Elle a exprimé sa volonté d’engager une communication ouverte et honnête avec le président russe, malgré la différence d’opinions sur certaines questions», a annoncé un porte-parole de Downing Street.

Signe du dégel des relations russo-britanniques, le Royaume-Uni enverra en août une délégation dans la ville russe d’Arkhangelsk, située au bord de la mer Blanche, pour prendre part à la cérémonie de commémoration du 75e anniversaire du premier convoi d’aide britannique à l’URSS lors de la Seconde Guerre mondiale.

Une rencontre dans un proche avenir

Cette conversation ouvre la voie à une rencontre privée des deux chefs d’Etat qui devrait avoir lieu «dans un proche avenir», probablement lors du sommet du G20 à Hangzhou en Chine, en septembre prochain. Bien qu’aucune date concrète n’ait été arrêtée, on sait que Vladimir Poutine et Theresa May participeront tous deux à cet événement.

C’est la première conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et Theresa May depuis que cette dernière est devenue Premier ministre du Royaume-Uni.

Lire aussi : Theresa May devient officiellement la deuxième femme Premier ministre britannique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales