Jordanie : la religion ne sera plus précisée sur les cartes d'identité

Source: Reuters

Les autorités jordaniennes ont annoncé que les nouvelles cartes d’identité électroniques seraient équipées d’une puce contenant la mention de l’appartenance religieuse, mais que celle-ci ne serait plus inscrite sur la carte en elle-même.

Lancée dans le but de consolider la sécurité nationale et de minimiser les risques de fraudes lors des prochaines élections en août prochain, cette nouvelle carte permettra «de lutter contre les discriminations confessionnelles», expliquent les autorités jordaniennes.

La puce électronique, dont les données remplaceront les mentions manuscrites sur les anciennes cartes, contiendra ainsi la religion, le groupe sanguin, l’empreinte digitale, le code fiscal, l’assurance santé ou encore le permis de conduire.

L’entreprise française Gemalto, spécialiste mondial de la sécurité numérique, a été retenue en mars dernier par le ministère de l’Information et des Technologies de la communication de Jordanie pour son nouveau programme d’identité des citoyens.

Si en Jordanie, où plus de 90% de la population est musulmane, l’islam est la religion d’Etat depuis 1952, selon l’article 14, «l’État protège la libre pratique des religions et des croyances conformément aux traditions du royaume». Ainsi, 4% de la population est chrétienne et le reste est constitué de Druzes et de Samaritains.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales