Turquie : Erdogan fustige l'Occident pour son manque de solidarité après le coup d'Etat avorté

© Umit Bektas Source: Reuters

Alors que le gouvernement turc a entamé une véritable purge contre les instigateurs du coup d'Etat manqué du 15 juillet, le président Erdogan a vivement critiqué les pays occidentaux pour leur manque de solidarité à l'égard de la «démocratie turque».

S'exprimant depuis le palais présidentiel d'Ankara, le 29 juillet, le président turc a fustigé les pays occidentaux qui se sont soucié «du sort des auteurs du coup d’Etat plutôt que de la démocratie turque», les invitant à «se mêler de leurs affaires».

Il a par la suite annoncé qu'il allait retirer simultanément toutes les poursuites intentées contre ceux qui l'ont insulté, expliquant que ce geste était motivé par le sentiment d'unité suscité par l'opposition aux instigateurs de la tentative de coup d'Etat.

Lire aussi : Purge en Turquie : Erdogan ferme 1 043 écoles privées et fait passer la garde à vue de 4 à 30 jours

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales