Pour Donald Trump, «la France n'est plus la France»

- Avec AFP

© Carlo Allegri Source: Reuters

Le candidat républicain à la présidence américaine a tenu des propos durs sur la France, au lendemain du meurtre d'un prêtre dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen.

«La France n'est plus la France», a estimé mercredi 27 juillet Donald Trump, en faisant référence à la mort du Père Jacques Hamel dans la paroisse de la ville normande de Saint-Etienne-du Rouvray.

Lors d'une conférence de presse en Floride, le champion des républicains a fait savoir qu'un de ses «amis» qui voulait se rendre en France «il y a trois ou quatre mois», avait changé d'avis depuis le drame.

«Je l'ai vu hier. Je lui ai demandé : tu as aimé la France ? Il m'a dit, je n'irai pas en France. Je n'irai pas en France», a raconté l'homme politique américain, avant d'ajouter : «Ils ne vont pas m'aimer pour dire ça, mais regardez ce qui s'est passé à Nice», où une attaque au camion a causé la mort de 84 personnes, le soir du 14 juillet.

Ces commentaires rudes sur la France ont provoqué l'indignation du Premier ministre français Manuel Valls, qui a réagi sur son compte Twitter en affirmant : «#FranceisstillFrance and #Franceisstrong Mr. Trump» (soit «La France est toujours la France et la France est forte, M. Trump»).

En février dernier, déjà, Donald Trump avait estimé dans un entretien exclusif accordé au magazine Valeurs Actuelles que «la France n'est plus ce qu'elle était, et Paris non plus».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales