EN CONTINU : La France sous le choc après l'attentat dans une église près de Rouen

Source: AFP

Deux individus ont pris en otage cinq personnes dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray au sud de Rouen. Les deux terroristes ont été abattus par les forces de l'ordre. Le prêtre a été égorgé, une autre victime est dans un état très grave.

  • Les terroristes auraient forcé le prêtre à s'agenouiller devant eux avant de le tuer, et auraient filmé leur meurtre, a fait savoir l'agence Reuters.

  • Un homme aurait été placé en garde à vue dans le cadre des évènements de Saint-Etienne-du-Rouvray selon l'AFP.

  • L'Etat islamique a revendiqué l'attaque par le biais de son organe de propagande Amaq.

  • Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) s'est déclaré «horrifié» par l'attaque de l'église.

  • Selon BFM TV, l'individu aurait été reconnu par les forces de l'ordre, qui le connaissaient car celui-ci a été incarcéré après avoir essayé de se rendre en Syrie via la Turquie. Il aurait alors finalement été relâché sous contrôle judiciaire, équipé d'un bracelet électronique.

  • L'un des deux suspects aurait passé un an en prison avant d'être placé sous contrôle judiciaire avec obligation de porter un bracelet électronique.

    Il aurait bénéficié d'une autorisation de sortie du domicile de ses parents entre 8h30 et 12h30, créneau durant lequel la prise d'otage a eu lieu.

  • Le président François Hollande a dénoncé «un ignoble attentat terroriste» au cours duquel un prêtre a été égorgé par «deux terroristes se réclamant de Daesh».

    «Daesh nous a déclaré la guerre», a affirmé le président et «nous devons mener cette guerre par tous les moyens, dans le respect du droit», a-t-il ajouté.

  • «Je suis un peu abasourdi, mais je suis porté par ces jeunes qui veulent construire une civilisation d'amour», a déclaré aux journalistes Mgr Lebrun, archevêque de Rouen, venu à Cracovie pour accompagner un groupe de jeunes de son diocèse aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ). Il a annoncé qu'il allait repartir pour la France dans l'après-midi : «Mon devoir est d'être près de la communauté choquée.»

  • Quelques minutes après l'annonce de la mort du prêtre lors de la prise d'otage, plusieurs hashtags sont apparus spontanément sur les réseaux sociaux. Les internautes expriment leur tristesse et leur peine, notamment avec le hashtags #Jesuisprêtre 

  • Lors de l'intervention de la BRI de Rouen, un policier a été blessé au mollet.

Deux individus munis d'armes blanches ont pris en otage plusieurs personnes dans une église de Saint-Etienne du Rouvray. Le curé, deux sœurs et deux fidèles figuraient parmi les otages. La BRI de Rouen et le GIPN ont été mobilisés sur place.

L'un des otages, le prêtre de la paroisse, Jacques Hamel, âgé de 86 ans, a été égorgé par les forcenés selon les sources proches de l'enquête. Un autre otage serait actuellement entre la vie et la mort selon le ministère de l'intérieur. Les trois autres otages ont été évacués, sain et sauf.

Les deux forcenés auraient été abattus par la BRI de Rouen. Selon M6, l'un des deux preneurs d'otage était détenteur d'une "fiche S". 

Selon Le Point qui cite des sources concordantes, les deux individus auraient crié «Daesh» en rentrant dans l'Eglise. 

Le Président de la Région Normandie Hervé Morin, le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve et le Président de la République François Hollande se rendent actuellement sur place. Le parquet antiterroriste a été saisi. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales