Syrie : Daesh attaque les troupes gouvernementales à l'arme chimique près de Raqqa

Source: Sputnik

Les combattants de Daesh ont pilonné l’armée syrienne dans la province de Raqqa avec des bombes au gaz, a fait savoir la chaîne libanaise Al Mayadeen. Ce n'est pas la première fois que les djihadistes recourent à des substances toxiques.

Selon des informations émanant d’une chaîne libanaise sur Twitter, les militaires de l’armée régulière syrienne auraient été la cible d’une attaque à l’ouest de la province de Raqqa. Selon un correspondant de la chaîne, les terroristes ont utilisé du gaz innervant VX de la famille des phosphorothioates.

Daesh a été accusé à plusieurs reprises de développer et utiliser des armes chimiques en Syrie et en Irak. En avril, les militaires syriens assuraient déjà avoir été victimes d’intoxication pendant l’attaque de leur base aérienne de Deir ez-Zor par les terroristes de Daesh employant des roquettes dotées de gaz moutarde. En Irak, les terroristes auraient aussi attaqué le village de Tasa en mars avec «des substances toxiques», selon des témoins.

Le directeur de la CIA, John Brennan, a annoncé au début de l’année que l'Etat islamique avait déjà utilisé à plusieurs reprises des armes chimiques sur le champ de bataille et pouvait fabriquer de petites quantités de chlore et de gaz moutarde.
Un peu plus tard dans l’année, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait prévenu que l'utilisation d’armes chimiques par les terroristes était désormais une réalité.

«Nous n'avons aucun doute quant au fait que le terrorisme chimique soit passé aujourd'hui d'une menace abstraite à une dure réalité, qu'on peut et doit arrêter en intensifiant le travail au niveau international», avait-il indiqué.

Lire aussi : le patron marocain de l’antiterrorisme prévient de potentielles attaques à l’arme chimique en Europe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales