Belgique : 12 individus projetant des attaques arrêtés lors d’une opération policière, 3 inculpés

Source: Reuters

La police belge a mené une opération antiterroriste dans la nuit du 17 au 18 juin. Au moins 12 personnes ont été interpellées, une quarantaine de lieux perquisitionnés. 3 ont été inculpés pour «tentative d'assassinat dans un contexte terroriste».

Samir C., Moustapha B. et Jawad B., qui faisaient partie des 12 personnes interpellées lors de ces opérations, ont été inculpés de «participation aux activités d'un groupe terroriste» et placés en détention provisoire, alors que les neuf autres ont été remises en liberté après avoir été entendues, a précisé le parquet dans un bref communiqué.

L'opération a eu lieu en Région bruxelloise, en Wallonie et en Flandre. Dans la matinée du 18 juin, un juge d’instruction de Bruxelles spécialisé en matière de terrorisme a annoncé les résultats de l’opération antiterroriste nocturne.

Les policiers ont réussi à mener des perquisitions dans 16 communes belges, y compris Bruxelles, Molenbeek, Schaerbeek , Zaventem, Liège, et interpellé au moins 12 individus qui auraient pu faire partie d’une cellule qui aurait eu la volonté et les moyens de commettre un attentat. 

Plusieurs personnes étaient visées et suivies depuis plusieurs jours, indique le parquet. 

«Les éléments recueillis dans le cadre de l’instruction nécessitaient d’intervenir immédiatement», lit-on dans un communiqué.

Le Parquet a aussi fait savoir qu’une quarantaine de lieux avaient été perquisitionnés mais également 152 boxes de garage. Jusqu’à présent, ni armes ni explosifs n’ont été découverts.

Le nombre de raids antiterroristes a augmenté en Belgique ces derniers temps car au mois de mai, Daesh a appelé ses membres à mener des attaques terroristes aux Etats-Unis et en Europe pendant le Ramadan qui se déroule du 6 juin au 5 juillet, une période qui pour le groupe terroriste doit se transformer en «mois de calamité» pour les non-croyants.

Lire aussi : Daesh s'entraînerait à perpétrer des attaques chimiques partout sur la planète

Le 25 mai, la police fédérale belge a procédé à huit perquisitions à la demande d'un juge d'instruction dans le cadre d'une afaire de terrorisme. Quatre personnes ont été arrêtées pour être entendues. Certains d’entre eux auraient participé au recrutement de Belges pour des réseaux djihadistes en les poussant à partir en Syrie ou en Libye. Les autres avaient eux-mêmes l'intention de rejoindre le groupe terroriste Etat islamique.

Lire aussi : Quatre personnes inculpées à Anvers pour activités terroristes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales