Alertes sur de possibles attentats contre des écoles et des hôpitaux à Bruxelles pendant le Ramadan

© Yves Herman Source: Reuters

La capitale belge pourrait de nouveau être la scène d'attaques terroristes cet été, pendant le Ramadan, visant notamment des écoles, des hôpitaux et des lieux publics.

Alors que la France, où se déroule actuellement l’Euro 2016, vient d’être à nouveau frappée par le terrorisme islamiste, un rapport des services de renseignement belges mettrait en garde contre de possibles attaques terroristes à Bruxelles pendant le Ramadan.

Les services de sécurité ont par conséquent été renforcés dans la capitale belge, notamment dans les lieux publics où les supporters de l’Euro 2016 sont susceptibles de se rassembler et autour des hôpitaux et des écoles qui, selon le rapport, seraient les principales cibles des terroristes.

Au mois de mai, l’Etat islamique a appelé à mener des attaques terroristes aux Etats-Unis et en Europe pendant le Ramadan qui se déroule du 6 juin au 5 juillet, une période qui pour le groupe terroriste doit se transformer en «mois de calamité» pour les non-croyants.

Les terroristes de l’Etat islamique privilégieraient par ailleurs des attaques dites solitaires, c’est-à-dire non commanditées pour engendrer un chaos à l'échelle mondiale et semer la peur et la discorde au sein des populations. Le 12 juin un citoyen américain a tué 50 personnes dans une boîte de nuit gay à Orlando, en Floride. Deux jours après, deux policiers ont été tués par plusieurs coups de couteau à leur domicile à Magnanville, dans les Yvelines. Le tueur, abattu par les forces de l’ordre, était un français de 25 ans, originaire de Mantes-la-Jolie. Deux attaques isolées au cours desquelles les assaillants ont confirmé leur appartenance à l’Etat islamique, qui a par ailleurs revendiqué les deux attentats.

Lire aussi : Daesh s'entraînerait à perpétrer des attaques chimiques partout sur la planète

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales