Les cinq fusillades les plus meurtrières des Etats-Unis

Source: Reuters

Le 12 juin, le tireur d’Orlando, Omar Mateen, a perpétré la pire fusillade de masse de l'histoire des Etats-Unis. Retour sur les cinq tueries qui y ont causé le plus grand nombre de victimes.

Orlando, 2016 : 50 tués, 53 blessés

Dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 juin, un homme armé prénommé Omar Mateen, d’origine afghane, s'est barricadé dans une boîte de nuit gay à Orlando, en Floride, avant d’ouvrir le feu sur la clientèle de l’établissement. 50 personnes ont été tuées, 53 autres blessées. Quelques heures après l’arrivée de la police, il a été annoncé que l’auteur de cette fusillade avait prêté allégeance à Daesh par téléphone avant d’ouvrir le feu. Le groupe terroriste a confirmé peu de temps après que le tireur était un des leurs.

Orlando Source: Reuters
Orlando

Lire aussi : Daesh revendique «la pire fusillade qu'ait connue les USA», avec 50 morts et 53 blessés

Blacksburg, 2007 : 32 tués, 17 blessés

Le 16 avril 2007,un étudiant de 23 ans d'origine coréenne a tué 32 personnes et en a blessé 17 autres, avant de se donner la mort sur le campus de l'université de Virginia Tech à Blacksburg. Une semaine avant la fusillade, deux alertes à la bombe avaient eu lieu dans cette université. Les autorités de l’université avaient même promis d’offrir 5 000 dollars à toute personne capable de fournir des renseignements sur ces fausses alertes. La police n’a pourtant jamais confirmé que ces alertes à la bombe étaient liées à la tuerie.

Blacksburg Source: Reuters
Blacksburg

Newtown, 2012 : 26 tués, 1 blessé

Le 14 décembre 2012, un jeune homme perturbé de 20 ans a ouvert le feu dans l'école élémentaire de Sandy Hook, Newtown, dans le Connecticut. Selon le porte-parole de la police locale, Paul Vance, 20 enfants et 6 adultes ont été tués dans le drame. Le tireur s'est suicidé sur les lieux de la fusillade. La mère du tireur avait été abattue par son fils avant qu'il ne se rende à l'école.

Newtown Source: Reuters
Newtown

San Ysidro, 1984 : 21 tués, 19 blessés

Le 18 juillet 1984, un homme de 41 ans, James Huberty, a tué 21 personnes et blessé 19 autres dans un restaurant McDonalds à San Ysido, San Diego. Peu avant l’arrivée de la police il a retourné son arme contre lui. Sa femme a raconté que deux jours avant la fusillade, il lui avait déclaré qu’il souffrait d’une maladie mentale. 

San Ysidro© Capture d'écran du compte de Twitter
San Ysidro

San Bernardino, 2014 : 14 morts, 21 blessés

Deux tireurs, un homme et une femme d’origine afghane, ont ouvert le feu dans un centre destiné à accueillir des personnes au chômage et des sans-abris à San Bernardino, en Californie. Ayant tué 14 personnes et blessé 21 autres, les assaillants, lourdement armés, ont pris la fuite à bord d'un véhicule noir, sans immatriculation. Peu de temps après, la police a appréhendé le véhicule. La fusillade qui s'en est suivie s'est soldée par la mort des deux suspects. D'après les messages laissés par le couple, l'attaque avait été menée au nom de Daesh mais le groupe terroriste ne l’a pas revendiquée officiellement.

San Bernardino Source: Reuters
San Bernardino

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales