Des plaintes pour harcèlement sexuel contre un professeur dissimulées à l'université belge de Gand

Des plaintes pour harcèlement sexuel contre un professeur dissimulées à l'université belge de Gand Source: AFP
Suivez RT France surTelegram

Près de 13 plaintes pour des faits d'abus de pouvoir et d'intimidation sexuelle de membres du personnel et d'étudiants de l'Université de Gand, au nord-ouest de la Belgique contre un professeur auraient été passées sous silence.

La directrice de l'établissement, Anne De Paepe, est mise en cause ce vendredi 10 juin, par le média belge Apache pour avoir tenté de dissimuler ces accusations visant un enseignant de l'Université de Gand pour des faits remontant à la fin de l'année 2015.

Le dossier aurait été transmis au rectorat dès janvier, selon une des sources anonymes

Anne De Paepe a nié avoir voulu couvrir ces faits comme l'accusent des sources anonymes pour protéger la réputation de l'établissement. «Il y a deux mois, j’ai reçu un signalement des faits. Celui-ci m’est parvenu via des canaux informels et non via la plus formelle commission disciplinaire», s'est-elle défendue, dans des propos rapportés par le site lesoir.be.

Le dossier aurait été transmis au rectorat dès janvier, selon une des sources anonymes. L'enseignant mis en cause est actuellement toujours en fonction bien qu'il ait décidé de céder une partie de ses responsabilités de sa propre initiative, rapporte la rectrice de l'Université de Gand.

Lire aussi : Israël : près de 90 % des femmes membres de la Knesset victimes de harcèlement sexuel

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix