Une quatrième explosion ravage Bagdad : au moins 63 morts et plus d’une centaine de blessés

Source: Reuters

Quatre bombes ont explosé à Bagdad le matin du 17 mai. D’après des sources policières et hospitalières, au moins 63 personnes ont été tuées et plus d'une centaine blessées.

La première explosion a été entendue sur le marché chiite d’al-Shaab, dans le nord de la capital irakienne. D’après des estimations provisoires, 38 personnes ont été tuées et 70 blessées.

Presque simultanément, une voiture piégée a explosé dans le sud de Bagdad, près de la région d’al-Rasheed, causant la mort de six personnes. Selon la police, il s’agirait d’un attentat suicide. 

Quelques heures après les deux premières explosions, une troisième déflagration a retenti dans le quartier de Sadr city, faisant 19 morts et 17 blessés. 

Un quatrième attentat a frappé un café dans l’est de la capitale. Le nombre des victimes n’est pas encore connu. 

Pour l'heure, Daesh n’a revendiqué la responsabilité que de la première attaque. Néanmoins, la semaine dernière, une série d’attentats commis par les terroristes de Daesh avait ravagé la capitale irakienne et ses alentours. Plus de 100 personnes ont péri dans ces attaques.

Lire aussi : Bagdad secouée par trois attaques à la voiture piégée en une journée, 94 morts au total

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales