Bagdad secouée par trois attaques à la voiture piégée en une journée, 94 morts au total

© Capture d'écran, compte Twitter @LoozerX

Deux attaques à la voiture piégée se sont produites ce mercredi 11 mai, faisant au moins 30 victimes dans des quartiers séparés de Bagdad suite à une explosion dans la banlieue Sadr City, a rapporté Reuters, en référence à des sources policières.

Tandis qu’une explosion ayant eu lieu à l’entrée de Kazimiyah, un quartier à majorité chiite, au Nord-Ouest de l’Irak, a fait 17 morts et 34 blessés, la deuxième attaque dans le quartier mixte (sunnite-chiite) de Jamea a tué 13 personnes, selon des sources hospitalières.

Selon des sources médicales, le bilan des victimes risque de s’alourdir.

Les dernières attaques n’ont pas été revendiquées par Daesh dans l’immédiat, mais le groupe est responsable de l’explosion perpétrée à l'aide d'une voiture piégée plus tôt dans la journée, près d'un marché situé non loin du grand quartier chiite de Sadr City, dans le Nord-Est de la capitale.

Au moins 64 personnes ont été tuées et 82 blessés dans cet attentat, le plus meurtrier depuis le début de l'année à Bagdad. La plupart des victimes sont des femmes. La plupart des blessés se trouvent dans un état critique, selon des responsables médicaux parlant sous couvert d’anonymat.

Une voiture piégée explose dans un quartier chiite à Bagdad

L'organisation terroriste de Daesh a mené plusieurs attaques meurtrières ces dernières semaines à Bagdad, tandis qu'elle a perdu du terrain face à l'avancée des forces irakiennes, soutenues par la coalition internationale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales