Brésil : le président de l'Assemblée change d'avis et approuve la destitution de Rousseff

Source: Reuters

Le 10 mai au matin, le président de l'Assemblée brésilienne est revenu sur la décision de suspendre le processus de destitution de la présidente Dilma Rousseff qu'il n'avait pourtant prise que la veille.

Nouveau rebondissement dans la crise politique brésilienne. Waldir Maranhao, président par intérim du Congrès des députés, a fait savoir le 10 mai qu'il approuvait le vote des députés du 17 avril permettant de démarrer la procédure de destitution de la présidente Dilma Rousseff, alors que la veille encore, à la surprise générale, il s'y était opposé.

Les sénateurs devraient donc voter, le 11 mai, l'ouverture formelle du procès en destitution de Dilma Rousseff, accusée d’avoir maquillé les comptes publics pour favoriser sa réélection en 2014. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales