Brésil : le président de l'Assemblée change d'avis et approuve la destitution de Rousseff

Brésil : le président de l'Assemblée change d'avis et approuve la destitution de Rousseff Source: Reuters

Le 10 mai au matin, le président de l'Assemblée brésilienne est revenu sur la décision de suspendre le processus de destitution de la présidente Dilma Rousseff qu'il n'avait pourtant prise que la veille.

Nouveau rebondissement dans la crise politique brésilienne. Waldir Maranhao, président par intérim du Congrès des députés, a fait savoir le 10 mai qu'il approuvait le vote des députés du 17 avril permettant de démarrer la procédure de destitution de la présidente Dilma Rousseff, alors que la veille encore, à la surprise générale, il s'y était opposé.

Les sénateurs devraient donc voter, le 11 mai, l'ouverture formelle du procès en destitution de Dilma Rousseff, accusée d’avoir maquillé les comptes publics pour favoriser sa réélection en 2014. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»