Frank-Walter Steinmeier : «Des progrès énormes ont été faits en Syrie ces dernières semaines»

© Reuters Source: Reuters

Les négociations en cours sur le processus de paix en Syrie ont connu plus de progrès ces dernières semaines que dans les cinq dernières années, a affirmé le ministre allemand des Affaires étrangères dans une interview.

«Nous avons un cadre acceptable pour tous», a déclaré Frank-Walter Steinmeier dans une interview publiée dans les colonnes du quotidien Neue Osnabrücker Zeitung.

Selon le ministre allemand des Affaires étrangères, les Etats-Unis, la Russie, la Turquie, l'Iran et l'Arabie saoudite sont des acteurs clefs du processus de paix en Syrie.

«Ceci est loin d'être une garantie de succès, mais ces dernières semaines, nous avons fait plus de progrès que ces cinq dernières années», a déclaré Frank-Walter Steinmeier, ajoutant : «Désormais, il nous faut construire.»

La guerre civile en Syrie, qui dure depuis plus de cinq ans a tué près de 270 000 personnes, ce qui laisse croire au ministre allemand que «la seule solution pour rétablir la paix en Syrie est la négociation politique. Nous ne pouvons pas nous lancer dans cinq ans de guerre supplémentaires qui détruraient davantage le pays».

Berlin a redoublé d'efforts dans les discussions avec les autres participants aux pourparlers de paix pour permettre un accès humanitaire aux zones de guerre et créer des conditions pour la poursuite des négociations, selon Franz-Walter Steinmeier. Le ministre d'Angela Merkel a ajouté qu'il était heureux de la contribution de l'Allemagne au processus de paix, ce qui a rendu possibles les pourparlers de Berlin, le 4 mai.

«Abandonner et se voiler la face n'est pas une option», a-t-il encore précisé.

Les forces restées loyales au président syrien Bachar el-Assad ont réussi à reprendre d'importantes portions du pays à l'Etat islamique, avec l'appui des forces aériennes russes qui ont multiplié les frappes sur les positions des terroristes.

L'opération anti-terroriste de Moscou, qui a débuté le 30 septembre 2015 à la demande des autorités syriennes, a duré cinq mois et demi et a abouti à l'élimination de la majorité des bastions de Daesh, anéantissant les dépôts d'armes et le matériel militaire des terroristes.

Les forces aériennes russes ont également perturbé les exportations illégales de pétrole en provenance d'Irak et de Syrie vers la Turquie, empêchant ainsi le financement des groupes terroristes.

«Il est évident que la Russie a ses propres intérêts en Syrie. Mais Moscou ne cherche absolument pas à transformer le pays en un QG de Daesh où règnent la violence et le chaos», a conclu le ministre allemand des Affaires étrangères.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales