Ukraine : des journalistes blessés dans une brutale attaque à l’arme à feu à Odessa (VIDEO)

© Capture d'écran YouTube

Une équipe d’une chaîne télévisée ukrainienne a été violemment agressée à Odessa par un groupe d’inconnus. Grâce aux images filmées de l’attaque, devenue rapidement virale, la police a arrêté trois suspects.

Selon la chaîne 7 de la télévision ukrainienne, trois de ses employés ont été agressés le lundi 2 mai après avoir filmé un accident routier. Apparemment, des assaillants ont suivi les journalistes jusqu’à leur bureau.

Dans la vidéo, on peut voir une Honda gris foncé s’arrêter en face du bureau et quelques hommes en sortir. Ils se dirigent ensuite vers les journalistes et là commence une violente bagarre. Quelques secondes plus tard, un des agresseurs descend de la voiture armé d’un fusil de chasse et tire à plusieurs reprises sur les journalistes, en plein milieu d’une rue animée, créant la panique parmi les piétons essayant de trouver un abri.

Les trois employés de la chaîne ont été hospitalisés avec des blessures par balle, un nez cassé et une commotion cérébrale.

Le directeur de la chaîne 7, Mikhail Malyshev, a qualifié l’attaque d’anarchique, en ajoutant que l’incident rappelait les méthodes des bandits des années 1990. «Nous résisterons à ceux qui veulent faire revenir Odessa aux années 1990», a-t-il souligné.

Le même jour, la ville a rendu hommage aux 48 victimes du massacre de la Maison des syndicats à Odessa lors des événements post-Maïdan, il y a deux ans. Alors que cet incident avec l'équipe de tournage ne semble pas lié à cet événement, il a rendu encore plus électrique l’atmosphère dans la ville, secouée par de violents affrontements, il y a moins d'une semaine. Le déploiement à Odessa du bataillon Azov, connu pour ses vues d’extrême droite, contribue également à ce climat de tension.

Lire aussi : Odessa secouée par des violences après les révélations de Panama Papers sur le maire de la ville

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales