Israël s’oppose à la proposition de la France d’organiser une conférence de paix

- Avec AFP

Benjamin Netanyahou et François Hollande au sommet de la COP21© Philippe Wojazer Source: AFP
Benjamin Netanyahou et François Hollande au sommet de la COP21

Benjamin Netanyahou a réaffirmé jeudi ses fortes objections envers le projet français de conférence internationale pour relancer les efforts de paix avec les Palestiniens, expliquant vouloir des «négociations directes et bilatérales».

«Israël est disposé à les engager immédiatement sans condition préalable. Toute autre initiative politique éloigne les Palestiniens de la table des négociations directes», a assuré le Premier ministre israélien dans un communiqué de presse publié jeudi.

Cette déclaration intervient une semaine après l'annonce par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault que Paris organiserait le 30 mai une réunion ministérielle avec une trentaine de pays et organisations internationales, à l’exception des deux principaux intéressés.

En cas de succès, celle-ci pourrait préluder à une conférence internationale fin 2016 incluant cette fois les dirigeants israéliens et palestiniens.

Lire aussi : Israël approuve plus de 150 nouveaux logements dans des colonies de Cisjordanie, selon une ONG

La direction palestinienne a salué l'initiative française dès le départ, indiquant qu’elle veut toutefois prendre comme préalable son projet de résolution contre la colonisation, qu’elle tente de faire adopter par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Le gouvernement israélien a pour sa part toujours exprimé les plus vives réserves sur l'initiative française qui, selon lui, dispense les Palestiniens de tout effort. Pour autant, il n'a pas à ce stade exclu formellement toute participation à une conférence internationale. La question ne se pose pas encore, indique-t-on côté israélien, où on dit attendre de voir le projet français prendre corps.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales