«On ne critique pas le gouvernement !» Nouveau conseil de Berlin aux touristes allemands en Turquie

Source: Reuters

Le ministère allemand des Affaires étrangères a renouvelé sa liste des recommandations aux voyageurs désirant se rendre en Turquie. Désormais, il est déconseillé de critiquer les autorités du pays.

Alors que l’Allemagne est déjà impliquée dans un scandale autour de la liberté d’expression provoqué par un comique s’étant moqué d’Erdogan, Berlin estime qu’il ne faut plus jouer avec le feu. Ainsi, le ministère des Affaires étrangères a publié des conseils à destination des citoyens allemands se rendant en Turquie.

Une page, contenant des informations se voulant pratiques et utiles, met en garde contre les voyages dans les régions frontalières de la Syrie et ainsi que les zones peuplées de Kurdes. En outre, les touristes devront en plus se montrer vigilants quant aux pickpockets à Istanbul et ne pas boire de l’eau du robinet.

Dans la section des crimes, il est indiqué que les infractions liées aux drogues sont sévèrement punies par la loi et que les autorités turques accordent d’une grande importance à tout ce qui concerne le trafic d’antiquités.

Enfin, le dernier paragraphe : «Il est fortement conseillé de ne pas faire de déclarations publiques contre la Turquie et d’exprimer son soutien aux organisations terroristes». Selon toute vraisemblance, c’est bien le Parti kurde des travailleurs (PKK) qui est visé, considéré par Ankara comme une organisation terroriste.

Il y a deux semaines, un comédien allemand, Jan Böhmermann, avait lu un poème sur la chaîne de télévision ZDF dans lequel il traitait le président turc Recep Tayyip Erdogan de pédophile et de zoophile.

Alors qu’Angela Merkel, s’était d’abord exprimée en faveur de la liberté d'expression, la chancelière allemande a finalement cédé à la requête d’Ankara et autorisé les autorités turques à poursuivre le comédien devant la justice allemande pour un poème qu’elle a qualifié de «délibérément insultant» envers le président turc.

Lire aussi : La Turquie souhaite le retour des touristes russes malgré les tensions entre les deux pays

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales