Les touristes américains mettent la bière sous pression à Cuba

Source: AFP

Prise de court par le boom touristique engendré par une arrivée massive de touristes américains, la brasserie Bucanero a été contrainte d'importer trois millions de caisses de bière de République dominicaine.

La brasserie Bucanero, co-entreprise regroupant le gouvernement cubain et le plus grand groupe brassicole belge Anheuser Busch InBev, envisage d'ouvrir une nouvelle usine afin de satisfaire la demande qui ne cesse de croître.

Mayle Gonzalez, responsable des ventes de Bucanero sur l'île, a déclaré à plusieurs médias cubains que la nouvelle usine contribuerait à couvrir la demande croissante des touristes. Néanmoins certains déplorent un mode de gestion dépassé, les établissements possédés par l'Etat cubain ne pouvant pas s'approvisionner auprès des fournisseurs privés. «Les bars privés peuvent trouver un fournisseur n'importe où, mais moi, je ne peux vendre que ce que le gouvernement me donne», se plaint l'administrateur d'un bar public cité par le quotidien britannique The Guardian.

En attendant, les autorités ont décidé d'autoriser les brasseries publiques à signer cette semaine des contrats de fourniture de 33 millions de caisses de bière rapportent les médias cubains. Une initiative qui devrait permettre de résoudre à court terme cette situation de pénurie.

Cuba, de plus en plus prisée par les touristes américains

L'année dernière, Cuba a accueilli un record de 3,5 millions de touristes soit une hausse de 17% par rapport à l'année précédente. L'apaisement diplomatique entre La Havane et Washington n'est pas étranger à cette situation puisque le nombre de touristes américains a bondi de 77% en 2015 soit 161 000 visiteurs. Depuis janvier dernier, les chiffres révèlent que cette tendance haussière se poursuit. Le président américain Barack Obama avait promis que les touristes américains pourraient «bientôt» se rendre de façon régulière sur l'île. A cet effet, plusieurs liaisons maritimes et aériennes seront prévues. 

Lire aussi : Barack Obama à La Havane : Fin de l’embargo sur Cuba



Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales