Barack Obama arrive à Cuba pour une visite historique

Barack Obama arrive à Cuba pour une visite historique Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Barack Obama s'apprête à devenir le premier président américain en exercice à venir à Cuba depuis Calvin Coolidge en 1928. On attend que les chefs d’Etat cubain et américain consolideront le rapprochement engagé fin 2014 entre leurs pays.

L’avion du président américain, qui voyage avec sa famille, doit atterrir à l'aéroport Jose Marti de la Havane à 17h00 locale (21h00 GMT). Barack Obama y restera deux jours, avant d'opérer un autre déplacement en Argentine.

Le 21 mars, le président américain rencontrera son homologue cubain, Raul Castro. Au terme de leur réunion, ils donneront une conférence de presse commune et dîneront ensemble. Le lendemain, le président américain prononcera même un «discours au peuple cubain» au Gran Teatro de La Havane qui sera retransmis par la télévision cubaine.

Lors de sa visite de deux jours, le président américain rencontrera également le cardinal Jaime Ortega, qui a joué un rôle majeur dans la percée diplomatique de décembre 2014, à la cathédrale de La Havane.

Depuis le mois de juillet 2015, date du rétablissement des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et le Cuba, il semble que l'embargo américain imposé en 1962 freine le développement des échanges entre les deux pays. Malgré le volontarisme affiché par Barack Obama, il ne peut qu’assouplir un peu les sanctions car la levée complète de l’embargo dépend du Congrès qui refuse de le faire, au prétexte des graves violations des droits de l’homme qui seraient commises sur l’île communiste. Pourtant, les autorités cubaines disent que «personne ne peut prétendre que Cuba doive renoncer à un seul de ses principes [...] pour avancer vers la normalisation».

En savoir plus : Obama annonce qu'il ira à Cuba du 21 au 22 mars et promet de parler des droits de l'Homme

Et les relations entre les deux Etats semblent déjà se normaliser peu à peu. Le 19 mars, par exemple, la chaîne hôtelière Starwood est devenu le premier groupe américain à conclure un accord avec Cuba pour ouvrir des hôtels sur l’île depuis la révolution castriste de 1959.

Barack Obama dans un sketch avec un humoriste cubain

A la veille de la visite historique de Barack Obama à Cuba, l'ambassade des Etats-Unis à La Havane a publié une vidéo humoristique dans laquelle le président américain parle par téléphone avec un célèbre humoriste cubain, Luis Silva, qui joue un personnage très populaire à Cuba, Panfilo. Lors d’une vidéo de trois minutes, Panfilo prétend qu'il appelle la Maison Blanche. Ravi de pouvoir parler avec le président américain, Panfilo lui recommande de ne pas enregistrer de bagages. «Sinon vous allez être bloqué à l'aéroport !», a-t-il plaisanté.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix