Suède : la crise des réfugiés s'invite à l'Eurovision

Source: AFP

Les organisateurs du concours Eurovision de la chanson ont confirmé que la thématique de la crise des réfugiés serait abordée dans le but d'éveiller les consciences sur le sort qui leur est réservé après leur arrivée en Europe.

Mans Zelmerlöw, vainqueur de l'édition 2015 du concours qui s'était déroulée en Autriche, a déclaré sur la chaîne suédoise SVT que l'intitulé du concours de cette année serait «Come Together», rassemblez-vous en français, référence à l'actuelle crise des réfugiés qui frappe l'Europe et dépasse ses frontières.

«Il est plus que jamais nécessaire que nous nous réunissions et soyons ensemble, ce qui est littéralement ce que nous faisons à l'Eurovision, où la plupart des pays d'Europe se réunissent. Nous voulons évidemment l'aborder : faire autre chose consisterait à nous enfouir la tête dans le sable. Nous avons fermé les frontières, et je ne sais pas si l'on peut être fiers de cela», a-t-il ajouté.

Sven Stojanovic, producteur de l'émission, a déclaré de son côté qu'une chorégraphie mettrait en exergue le quotidien laborieux des réfugiés qui sont contraints de quitter leur pays. «Nous voulons que les gens réfléchissent [...] après avoir vu la performance», indique t-il. Une volonté de provoquer un électrochoc dans l'opinion publique suèdoise, au sein de laquelle, les inquiétudes autour de cette vague migratoire restent vives malgré la baisse du flux de migrants

Selon le ministre suédois de l’intérieur, Ander Ygeman, le nombre de réfugiés demandeurs d'asile qui seraient expulsés s'échelonne entre 60 000 et 80 000. En 2015, environ 163 000 migrants ont demandé l'asile en Suède, ce qui en fait le pays où le nombre des demandes est le plus élevé d'Europe, proportionnellement à sa population totale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales