Partagés entre la Russie et la Suède, les pays de l’Eurovision ont fini par sacrer les scandinaves

Mans Zelmerlow© Heinz-Peter Bader Source: Reuters
Mans Zelmerlow

La finale du concours de la chanson de l’Eurovision s’est déroulé samedi 23 mai à Vienne où les représentants de 27 pays s’étaient qualifiés pour l’événement, et même l’Australie qui participait à la compétition pour la première fois.

Conchita Wurst a ouvert le bal de Vienne en chantant «Building Bridges»[en construisant des ponts], une chanson qui reflétait le thème de la soirée. Pour la première fois, l’Australie était invitée et même si quelque 16 000 km séparant Vienne de Canberra, les deux capitales étaient quand même reliées par un «pont» musical.

Conchita Wurst © Leonhard Foeger Source: Reuters
Conchita Wurst

Le concurrent australien Guy Sebastian a contre toute attente réalisé une performance solide de très bonne qualité qui lui a permis de terminer à la 5ème place avec un total de 196 points, 21 points seulement derrière la Belgique.

Quant au vainqueur, c’est sans véritable surprise que la Suède s’est imposée. Le pays scandinave était représenté par le chanteur, musicien, présentateur de télévision Mans Zelmerlow. L’important degré d’aménagements techniques de la salle lui a permis de se mettre en scène au milieu d’une cinématique interactive.

Mans Zelmerlow© Leonhard Foeger Source: Reuters
Mans Zelmerlow

Mais avant de se détacher nettement, la Suède a dû batailler de longues minutes contre la Russie pour finalement l’emporter avec 365 points, la Russie échouant sur la deuxième marche du podium avec 303 points, devant l’Italie, 292 points. La France ne termine que 25ème avec sa chanson lyrique «N’oublie pas».

Du point de vue des costumes, c’est la chanteuse géorgienne Nina Sublatti qui a le plus impressionné le public, avec son maquillage gotique et des plumes posées sur ses épaules. 

La chanteuse moldave Nina Sublatti © Leonhard Foeger Source: Reuters
La chanteuse moldave Nina Sublatti

Pour l’organisation de ce grand concours qui a été suivi par quelque 150 millions de téléspectateurs dans le monde, l’Autriche a dépensé au moins 37 millions d’euros. A la veille de l’arrivée des participants, on a installé 120 feux pour piétons illustrés par des couples hétérosexuels et homosexuels, qui s’allumaient aux couleurs standards, le rouge et le vert, la capitale autrichienne démontrant ainsi son ouverture d’esprit.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales