Les combats entre djihadistes en Syrie ont débordé sur le territoire du Liban

Source: Reuters

Alors que les membres de Daesh et du Front Al-Nosra se battent près de la frontière libano-syrienne depuis le 27 mars, ils sont parvenus à pénétrer dans la plaine de la Bekaa au Liban, a appris l'agence Reuters d'une source autorisée.

Selon ce responsable de la sécurité, les combats ont commencé le 27 mars dans les montagnes du Qalamoun, près de la frontière, avant de se propager sur le territoire des villes libanaises Ras Baalbek et d’Aarsal. L’agence nationale de presse libanaise NNA informe que le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, essaie de reprendre des positions de Daesh dans la région.

Alors que les journalistes libanais rapportent que chacun des belligérants aurait perdu une dizaine de combattants, la source de l’agence Reuters estime que 18 membres du Front Al-Nosra et 14 combattants de Daesh auraient été tués lors des affrontements.

La frontière libano-syrienne dans les montagnes n’est pas clairement déterminée et des groupes militaires la traversent souvent. Ainsi, les djihadistes mènent des raids sur des villes libanaises, notamment sur Aarsal, où plusieurs réfugiés syriens ont pu se réfugier.

Lire aussi : Syrie : des armes américaines tombent aux mains de la branche syrienne d'Al-Qaïda

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales