Un oiseau vole pendant quelques secondes la vedette à Bernie Sanders ! (VIDEO)

Le 25 mars à Portland (Oregon), Bernie Sanders tenait un meeting lorsque soudain, un petit volatile est venu se poser sur son pupitre. Un moment insolite qui a particulièrement amusé le public et le sénateur du Vermont.

Cette étonnante et éphémère rencontre a fait le tour des réseaux sociaux aux Etats-Unis. Beaucoup n'ont pas hésité à y voir le soutien de dame nature au candidat démocrate, renommé pour l'occasion, «Birdie Sanders», birdie signifiant petit oiseau.

Le concurrent d'Hillary Clinton dans la primaire démocrate a vu en cet oiseau, un symbole de paix dans le monde. «Je pense que ça relève du symbole», a-t-il ajouté après que l’oiseau se soit envolé. «Cet oiseau nous demande, à nous et au monde, la paix sur terre !» Une conclusion imagée de l'épisode qui a provoqué l'hystérie du public. 

L'oiseau était peut-être annonciateur d'une bonne nouvelle puisque Bernie Sanders s'est facilement imposé le 26 mars lors des primaires qui se déroulaient dans les Etats d'Alaska et de Washington. 

A 23h00 GMT, les chaînes CNN et MSBNC donnaient Bernie Sanders gagnant à 76% dans l'Etat de Washington face à l'ex-secrétaire d'Etat (24%). Cet Etat constituait un enjeu de taille avec ses 101 délégués. En Alaska (16 délégués), sa victoire est encore plus nette avec un score de 79% contre 21% pour sa rivale. «Il semble que nous ayons remporté une large victoire en Alaska, nous allons gagner dans l'Etat de Washington, nous attendons Hawaï», s'est-il félicité lors d'un meeting de campagne à Madison. Sur l'île du Pacifique, Bernie Sanders serait également le vainqueur selon des médias locaux. NBC News et d'autres grandes chaînes américaines lui ont attribué un résultat de 71% des voix. 

Avant ces trois caucus, Hillary Clinton bénéficiait du soutien de 1 711 délégués contre 952 pour le sénateur du Vermont, selon l'estimation de CNN. Pour obtenir l'investiture, il faut pouvoir bénéficier de l'appui de 2 383 délégués. 

Lire aussi : Bernie Sanders remporte les primaires démocrates d'Alaska et de Washington face à Hillary Clinton

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales