Allemagne : arrestation de deux terroristes présumés en lien avec les attentats de Bruxelles

Selon des informations diffusées par le journal allemand Der Spiegel, la police a arrêté le 25 mars des hommes suspectés d’entretenir des liens avec les terroristes qui ont commis les attentats de Bruxelles, le 22 mars.

L’un des deux hommes appréhendés à Francfort a reçu des sms signés par Khalid El Bakraoui, peu avant les attentats qui ont secoué Bruxelles, alors que selon la police belge, Khalid El Bakraoui s’est fait exploser dans métro.

Le ministère allemand de l'Intérieur a refusé de commenter ces informations, mais depuis une semaine, la police allemande a procédé à plusieurs arrestations. A Francfort, c’est déjà la deuxième : un homme de 22 ans, venant de l’ouest de l’Allemagne, avait été appréhendé à l’aéroport suspecté d’avoir des liens avec l’EI. Il apparaîtrait aussi sur les vidéos de propagande diffusées par l'organisation terroriste.

  

A Berlin, un combattant de Daesh, âgé de 19 ans, avait été arrêté le 24 mars sans pour autant que la police ait trouvé une preuve permettant de le relier aux attentats de Bruxelles.

Enfin, en Bavière, la police a interpellé trois citoyens de Kosovo, qui conduisaient une voiture immatriculée Belgique, jusqu’à la vérification de leur intentions. Des rumeurs faisaient état d'une possible attaque contre l'Etat perpétrée par des citoyens kosovars.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales