A 19 ans, un jeune mormon américain survit à son troisième attentat, à Bruxelles

A 19 ans, le jeune rescapé a déjà vécu trois attentats© Twitter
A 19 ans, le jeune rescapé a déjà vécu trois attentats

Présent à Paris le 13 novembre et au marathon de Boston en 2013, Mason Wells fait partie des nombreux blessés des attentats de Bruxelles, mais ses jours ne sont pas en danger. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu’il l’a échappé belle.

Le jeune américain, qui était à Bruxelles en mission pour l’Eglise mormone de Jésus-Christ, a été blessé aux jambes et sérieusement brûlé au visage, selon la chaîne américaine ABC News, mais sa vie n'est toutefois pas menacée.

Son père, Chad Wells, raconte la chance incroyable de son fils, qui se trouvait près de la ligne d’arrivée du marathon de Boston le 15 avril 2013 lorsqu’un double attentat a eu lieu, tuant trois personnes et en blessant près de 200. «Il est resté très calme», explique sa mère Kimberly, alors que le jeune homme avait pu trouver refuge dans un hôtel à proximité avec son père.

Le 13 novembre 2015, c’est à nouveau au mauvais endroit que se trouvait Mason Wells puisqu’il était à Paris, où 130 personnes ont trouvé la mort à la suite d’une vague sanglante d'attaques terroristes. Mais là encore, le jeune américain était «sain et sauf». «Je lui disais de faire très attention et d’être attentif à tout ce qui l’entourait», rapporte sa mère.

Lire aussi : Attaques de Paris, sixième inculpation à Bruxelles pour «attentats terroristes»

Mais si cette fois, à Bruxelles, Mason ne s’en est pas tiré totalement indemne, il peut en quelque sorte s’estimer chanceux que sa vie ait été épargnée… de nouveau.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales