La Turquie est le seul partenaire de l’Europe pour sa sécurité, assure le Premier ministre turc

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu© Umit Bektas Source: Reuters
Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu

A peine deux jours après les sanglants attentats de Bruxelles, Ahmet Davutoglu a déclaré que l’Europe devait se tourner vers Ankara pour assurer sa sécurité régionale, alors que cette dernière intensifie sa campagne pour rejoindre l'Union européenne.

Réuni à Ankara avec les membres du Parti de la justice et du développement, au pouvoir, le Premier ministre a affirmé : «La sécurité de l’Europe commence par la Turquie et pour la sécurité de la Turquie, il doit y avoir une zone de sécurité dans le nord de la Syrie».

Le 17 février, le vice-Premier ministre turc Yalcin Akdogan avait réclamé la création d’une «zone de sécurité» de dix kilomètres à la frontière turco-syrienne, exempte de combattants.

Quelques jours avant cette annonce, Ankara bombardait les forces kurdes luttant contre le groupe terroriste Daesh, qui tentaient de rejoindre la ville syrienne d'Azaz, à huit kilomètres de la frontière turque.

En savoir plus : La Turquie veut la création d’une ligne de sécurité à l’intérieur de la Syrie, incluant Azaz

La Turquie, qui désire plus que jamais rejoindre l’Union européenne, a récemment conclu un accord avec Bruxelles dans le cadre de la crise migratoire qui traverse le continent. Il est notamment prévu que les réfugiés rejoignant l’Europe depuis la Turquie soient renvoyés vers cette dernière en échange de différentes contreparties, comme l'avancée des négociations pour son adhésion.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales