S’échapper de la chambre d’Anne Frank : le jeu d’évasion grandeur nature fait scandale aux Pays-Bas

Source: Reuters

D’après le scénario de ce «divertissement», les joueurs doivent s’échapper d’un bunker, dont l’intérieur ressemble à celui de l’appartement où l’adolescente juive et sa famille sont restés cachés des Nazis lors de la Seconde Guerre mondiale.

Ce nouveau jeu d’évasion grandeur nature a été créé à Valkenswaard, une ville à 140 kilomètres au sud d’Amsterdam. D’après le site des créateurs, grâce à cette expérience unique, les visiteurs pourront étudier l’histoire et se mettre à la place d’Anne Frank.

Cependant, la Fondation Anne Frank a dénoncé ce jeu en indiquant qu’il montrait peu d’empathie pour les victimes et les survivants de l’Holocauste. D’après les experts, cette attraction donne «l’impression que se cacher des Nazis était un passe-temps excitant et que si ceux qui se cachaient avaient été assez intelligents, ils n’auraient pas été capturés […] C’est non seulement inexact du point de vue historique et éducatif, mais c’est aussi condescendant».

L’auteur du jeu, Thijs Verberne, a expliqué aux médias locaux qu’il n’avait aucunement l’intention d’offenser qui que ce soit. Selon le site allemand The Local, il a promis de changer certains détails et descriptions du scénario. Pourtant, il profite du scandale afin de promouvoir son projet, le qualifiant de «jeu d’évasion le plus discuté d’aujourd’hui» sur sa page Facebook.

Anne Frank est l’un des symboles de la Seconde Guerre mondiale. Née en 1929 et morte en 1945, cette adolescente juive a écrit un journal intime alors qu’elle se cachait avec sa famille à Amsterdam, sous l’occupation allemande.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales