Trois policiers belges arrêtés pour avoir volé des migrants à Anvers

© Thierry Roge Source: Reuters

Dans l’exercice de leur fonction, les officiers auraient ciblé des personnes particulièrement vulnérables, comme des demandeurs d’asile et des sans-papiers, afin de leur dérober tous leurs biens au cours de contrôles aléatoires.

Trois inspecteurs de la ville flamande d’Anvers, âgés entre 24 et 34 ans, ont été placés sous mandat d’arrêt dans le cadre d’une enquête pour des délits qu’ils auraient commis dans l’exercice de leurs fonctions.

Les suspects auraient ainsi visé des personnes fragiles afin de leur dérober leur argent et leurs biens au cours de contrôles parfois violents, rapporte le quotidien belge Le Soir.

Un quatrième policier, qui avait lui été impliqué dans un seul de ces faits, mais «ne savait pas du tout ce qu’il se passait», assure son avocat, a été libéré à la condition de se tenir à disposition des enquêteurs. Il reste toutefois suspendu de ses fonctions à titre provisoire.

C'est au cours d'un contrôle à Borgerhout, dans la banlieue anversoise, que les trois officiers auraient été pris en flagrant délit, alors que le quatrième attendait au rez-de-chaussée pendant qu'ils commettaient les méfaits, selon la version défendue par son avocat.

Les trois hommes arrêtés doivent comparaître mardi devant la justice.

Lire aussi : Le bourgmestre de Knokke veut un Guantanamo belge pour les migrants... mais sans la torture

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales